M2 Droit international et humanitaire de la santé

M2 Droit international et humanitaire de la santé

Résumé

Composante
    Modalité de formation
    • Formation continue
    • Formation en apprentissage
    • Formation initiale
    Lieu(x) de la formation
    • Montpellier
    Contact(s) administratif(s)

      CEERDS (ceerds-contact @ umontpellier.fr)

      Centre Européen d’Etudes et de Recherche en Droit et Santé

      39 rue de l'université
      34060 Montpellier
      Téléphone : 04.34.43.29.09
      Site web : http://www.droitetsante.fr/

    Présentation

    Présentation

    Cette formation, organisée afin de permettre une mobilité internationale, forme des juristes spécialisés dans les enjeux  juridiques, économiques et managériaux  des activités de santé  dans une perspective internationale. 

    Objectifs

    Cette deuxième année de Master permet aux apprenants  d'acquérir des connaissances en droit international et humanitaire de la santé et d'en maitriser les enjeux et les logiques. Il vise également à donner à chaque apprenant, des connaissances théoriques et des mises en situations pratiques afin de le rendre opérationnel, le plus rapidement possible sur la plan professionnel. L’objectif de cette formation est une insertion rapide de l’apprenant à sa sortie d’études. Il permet également ne poursuite d'étude en doctorat.Cette formation a pour finalité principale de mettre en valeur les compétences transversales de juristes spécialisés en droit international et comparé de la santé.

    Savoir faire et compétences

    Le titulaire du master Droit international et humanitaire de la santé:

    - Maîtrise des outils du droit international de la santé
    - Maîtrise des grandes « familles » de politiques de santé, des grands systèmes de santé et des grandes orientations de droit de la santé
    - Connaît les logiques et enjeux du  droit comparé en santé
    - Est capable de s'immerger dans un système de droit et un système de santé différent

    Conditions d'accès

    Public cible

    Titulaires d'un Master 1 de droit ou d’AES. Formation accessible également dans le cadre de la formation continue, de la VAE et de la VAP.

    Étudiant en Master 1 en droit de la santé, droit des affaires, droit social, droit international et européen

    Pré-requis nécessaires

    Titulaire du Master 1 de droit ou d'AES,
    Titulaire de diplôme équivalent dans le Domaine de la santé et du Droit de la santé ou du droit international
    Titulaire d'un diplôme équivalent Master 1 dans une filiale Santé

    Pré-requis recommandés

    Bonne connaissance des règles juridiques en droit médical, hospitalier et civil. Maitrise niveau B1 ou équivalent d'une langue étrangère

    Contenu

    Contenu de la formation

    Le semestre 1 propose des enseignements aux apports théoriques et pratiques. Ils sont dispensés en présentiel au travers de cours mutualisés avec le parcours "Droit des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux"  ainsi qu’au travers de séminaires dédiés à son domaine plus spécifique. Le second semestre est consacré à une mobilité internationale.  

    Semestre 1 (30 ECTS) :
    • UE1. Environnement normatif et managérial (5 ECTS)

    UE obligatoire sans TD
    Environnement juridique de la santé (60 CM 2ECTS)
    Qualité et management en santé (60 CM 1 ECTS)
    Accès au soin des populations migrantes en France (12 CM 2 ECTS)

    • UE2.  Approche juridique du droit international et humanitaire de la santé (10 ECTS)

    UE obligatoire sans TD
    Environnement international de la recherche biomédicale (12 CM 4 ECTS)
    Droit international de la santé (12 CM 2 ECTS)
    Droit international de la bioéthique (12 CM 2 ECTS)
    Premières vues du droit international pharmaceutique (12 CM 2 ECTS)

    • UE3. Environnement juridique international et régional de la santé (10 ECTS)

    UE obligatoire sans TD
    Les organisations internationales et la santé (12 CM 3 ECTS)
    Droit international des droits de l'Homme et droit pénal international (12 CM 4 ECTS)
    Droit européen et communautaire de la santé (12 CM 3 ECTS)

    • UE4. Les fondamentaux du droit de la santé (optionnel) (4 ECTS)

    UE obligatoire sans TD avec choix (2 sur 4)
    Approche générale du Droit de la santé (NP 2 ECTS)
    Bioéthique (NP 2 ECTS)
    Politique de santé publique (NP 2 ECTS)
    Gouvernance et management en établissements sanitaire et social (NP 2 ECTS)

    • UE5. Langues (optionnel) (1 ECTS)

    UE obligatoire sans TD avec choix (1 sur 2)
    Anglais (12 CM 1 ECTS)
    Espagnol (12 CM 1 ECTS)

    Semestre 2 (30 ECTS) :
    • UE6. Les grands systèmes de santé régionaux (10 ECTS)

    UE obligatoire sans TD
    Enjeux et logiques des systèmes de santé en Afrique (18 CM 4 ECTS)
    Enjeux et logiques des systèmes de santé en Europe (18 CM 3 ECTS)
    Enjeux et logiques des systèmes de santé en Amérique (12 CM 3 ECTS)

    • UE7. Gestion des situations de crise au niveau international (18 ECTS)

    UE obligatoire sans TD
    Le rôle du service de santé des armées (12 CM 6 ECTS)
    L'action des ONG dans des situations de crise (30 CM 6 ECTS)
    Géopolitique et santé (6 CM 6 ECTS)

    • UE8. Initiation à la recherche ou insertion professionnelle (Optionnel) (2 ECTS)

    UE obligatoire sans TD avec choix (1sur 2)
    Mémoire de recherche/Encadrement recherche (40 CM 2 ECTS)
    Rapport de mobilité (20 CM 2 ECTS)

    Stages, projets tutorés

    Stage obligatoire

    Obligatoire

    Stage à l'étranger

    Possible

    Aménagements particuliers

    En complément des phases de séminaires, le programme s’appuie sur une plateforme de e-learning permettant à l’apprenant de revoir les séminaires, de bénéficier d’un suivi pédagogique, de disposer de supports d’enseignements et de contribuer à un forum d’échange entre étudiants ou entre étudiants et intervenants.
    Accès spécial ouvert à la bibliothèque numérique en droit de santé et d’éthique médicale (BNDS)
    Le présentiel est centralisé le premier semestre pour permettre la mobilité étrangère lors du second

    Et après ?

    Insertion professionnelle

    Cadre au sein d’instances internationales (OMS, UNESCO …), Cadre au sein d’ONG (administrateur de missions, logistique, conseil juridique…), Cadre au sein d’OIG, Postes au sein d’instances gouvernementales en France et à l’étranger, Avocat spécialisé (sous réserve d’accès au CAPA), juriste d’entreprise, cadre dans les différents établissements ou entreprises de santé (industries pharmaceutiques et cosmétiques, mutuelles), directeur d’établissements de santé, directeur d’établissements ou services social ou médico-social, collaborateur juridique, rédacteur juridique, responsable ressources humaines et sociales, responsable qualité, fonction publique en santé (cadre d’établissement public, cadre d’agences sanitaires), attaché de direction au sein d’un établissement sanitaire, social, médico-social, responsables associatifs, chargé de mission et administrateur en solidarité internationale, médiateur en santé.

    Passerelles et ré-orientation

    Réorientation possible par la présentation au concours administratif (EHESP, EN3S), Examen d'entrée à l'école d'avocat français voir étranger et  l'admission en Doctorat ou PHD

    Lien vers le SCUIO-IP

    + d'infos

    Responsable(s)

    Lucile LAMBERT-GARREL (lucile.lambert-garrel @ umontpellier.fr)

    François VIALLA (droitetsante @ univ-montp1.fr)

    Caroline RAJA (caroline.raja @ umontpellier.fr)

    Etablissement(s) partenaire(s)

    Laboratoire(s) partenaire(s)

    Informations supplémentaires

    Candidatures ouvertes sur le site eCandidat du 4 mai au 4 juin.

    https://ecandidat.umontpellier.fr/

    Site du diplôme

    Centre Droit&Santé