M2 Opérateur en coopération internationale et développement

M2 Opérateur en coopération internationale et développement

Composante

Contacts

Lieu(x) de la formation

  • Montpellier

Responsable(s)

Hubert Peres (hubert.peres @ univ-montp1.fr)

Fax : +33

Contact(s)

CEPEL (cepel-contact @ umontpellier.fr)

Centre d'Etudes Politiques de l'Europe Latine

3 rue de l'arc des mourgues
34000 Montpellier
Téléphone : 04 34 43 28 37

Plus d'infos

Public concerné

  • Formation continue
  • Formation initiale

Stage
Obligatoire (4 à 6 mois)

Laboratoire(s) partenaire(s)

Présentation

Ce Master propose, sous la mention science politique, une formation résolument interdisciplinaire centrée sur la compréhension de l’environnement complexe, multi-institutionnel, de la coopération internationale. Il s’agit non pas d’une formation à une profession particulière mais d’une formation à un contexte d’exercice professionnel. Il s'adresse aux étudiant-es, toutes disciplines confondues, intéressé-es par les réalités du terrain de l'action internationale et/ou qui envisagent un avenir professionnel dans les milieux de la coopération et de l'aide au développement, tant à l'échelle de la coopération nationale ou décentralisée, qu'à celle des organisations inter-gouvernementales, des ONG et des opérateurs privés. Il est destiné à celles et ceux qui poursuivent actuellement des études dans l'enseignement supérieur ou qui, en situation d'activité, voudraient obtenir un diplôme de haut niveau valorisant leur expérience professionnelle ou contribuant à un projet de réorientation professionnelle. Il est accessible, sous condition de sélection, à tous les titulaires d'un Master 1 ou d'un titre reconnu comme équivalent. Le Master nécessite une assistance aux enseignements et l'accomplissement d'un stage de moyenne durée (4 mois minimum) qui peut être réalisé chez son propre employeur. Il n'est donc pas compatible avec des études à distance. La maitrise de l'anglais oral et ecrit est requise.

Objectifs

Professionnalisation d'un parcours universitaire :
Donner à des étudiants de filières différentes, la capacité de travailler dans un contexte international.

Evolution d'un parcours professionnel :
Donner à des professionnels d'horizons différents (secteur public, secteur privé, humanitaire, militaire, nationaux, étrangers, etc…) la capacité d'évoluer dans leur carrière et/ou de changer de contexte d'exercice professionnel.

La formation privilégie un objectif concret: former des opérateurs de la coopération internationale et du développement, c'est-à-dire des personnes capables de s'insérer rapidement dans les institutions, entreprises et organisations travaillant dans ces domaines. Il s'agit de répondre aux besoins de plus en plus souvent exprimés par ces entités, qui ne recherchent plus seulement des personnels pleins de bonnes intentions et disposant de savoir très généraux, mais des individus conscients des enjeux concrets de la coopération et capables de s'adapter à des demandes et des environnements diversifiés.
L'accent est mis sur la maîtrise des cadres intellectuels et institutionnels de la coopération, de la diversité des contextes de l'action internationale, et des principaux outils nécessaires à la réalisation des programmes de coopération et de développement.
Cet objectif est servi par: des enseignements interdisciplinaires; l'intervention de professionnels reconnus de la coopération et de l'aide au développement; une mise en situation professionnelle durant un stage d'une durée de 4 mois minimum.

Savoir-faire et compétences

Capacité opérationnelle à exercer dans le contexte international, à évoluer dans une carrière et/ou changer de contexte d'exercice professionnel, portage de projet,analyse du contexte, approche inter et trans-disciplinaire.

Contenu de la formation

SEMESTRE 1

UE - Gouvernance de l'action internationale de solidarité et pour le développement    
UE - Changements de contextes: conflits, mutations, révolutions    
UE - Acteurs et systèmes publics en coopération, développement, et action humanitaire
UE - Acteurs et systèmes privés  en coopération, développement, et action humanitaire
UE - Gestion de projets humanitaires, de coopération et de développement

SEMESTRE 2

UE - Éthique, normes et comportements dans les pratiques de coopération et d’actions de solidarité internationale
UE - Mise en situation et études de cas en lien avec des professionnels de la solidarité internationale et de la coopération    
UE - Anglais et certification linguistique    
UE - Tutorat, Stage (4 à 6 mois) et mémoire de stage

Stages, projets tutorés

4 à 6  mois de stage au 2nd semestre

Pré-requis nécessaires

Tout étudiant ayant validé un master 1 ou équivalent à 4 années d'études

Public cible

Étudiants français et étrangers en formation initiale et continue

Insertion professionnelle

Ce Master a pour finalité de répondre aux besoins des nouveaux métiers de l'expertise technique internationale et à l'évolution de leurs modalités d'exercice. Il prépare à des activités nécessaires à la coopération internationale et à l'aide au développement:
    identification des besoins et des partenariats
    réponse à des appels d'offre nationaux et internationaux
    transferts de connaissance
    gestion des différences culturelles
    pilotage politique
    expertise technique et administrative
    gestion de projets: côté bailleurs et côté bénéficiaires
    gestion financière et suivi budgétaire
    évaluation des processus et des résultats

Ces compétences sont réclamées et mises en œuvre par des opérateurs très divers:secteur public (agences étatiques, collectivités territoriales, organisations internationales),secteur privé (bureau d'études, cabinets de conseil, entreprises spécialisées),monde associatif (organisations de solidarité internationale, assistance humanitaire).

Certains de ces métiers sont accessibles par voie contractuelle, d'autres (dans le secteur public) réclament d'avoir auparavant été admis à l'issue d'un concours. Le Master ne prépare pas spécifiquement aux concours de la fonction publique nationale ou internationale, mais la formation qu'il dispense pourra constituer une ressource importante pour l'orientation de la carrière postérieure à la réussite à un tel concours.