MASTER 2 mention DROIT PRIVÉ, parcours DROIT PRIVÉ FONDAMENTAL

Vous êtes ici :

MASTER 2 mention DROIT PRIVÉ, parcours DROIT PRIVÉ FONDAMENTAL

Composante

Contacts

Lieu(x) de la formation

  • Montpellier

Responsable(s)

Marie Laure Mathieu Izorche (marie-laure.mathieu-izorche @ univ-montp1.fr)

Téléphone : 04 34 43 30 02
Fax : +33

Contact(s)

Odile Charret (odile.charret @ univ-montp1.fr)

Téléphone : +33 4 34 43 29 99
Fax : +33

Plus d'infos

Crédits ECTS 120

Durée 2 ans

Niveau d'étude
BAC +5

Nature de la formation
Mention

Effectif 30

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Master (LMD)
  • Domaine: Droit, Economie, Gestion
  • Mention: Droit privé, sciences criminelles et carrières judiciaires
  • Spécialité: Droit privé fondamental

Présentation

 

Description :

  • Fortement orienté vers la recherche fondamentale en droit privé, ce master est destiné à fournir aux futurs enseignants chercheurs, magistrats, avocats, les outils conceptuels et techniques indispensables à une bonne adaptabilité tout au long de leur parcours professionnel. Sont abordées plusieurs branches du droit privé (droit civil, droit commercial, procédure civile, droit du travail, une évolution étant prévue à terme pour ouvrir de nouvelles possibilités, vers le droit international par exemple)
  • Les étudiants sont impliqués dans la construction de leur savoir, et conduits progressivement à une bonne autonomie.
  • Le choix est délibéré de ne retenir que les meilleurs candidats, le niveau d'exigence étant élevé. Cette démarche qualitative est encouragée par les excellents résultats obtenus par les étudiants issus de cette formation (qualification CNU, ENM, CAPA), la taille du groupe (15-20 étudiants) étant très favorable à des conditions de travail idéales dans ce type de formation.

Objectifs

Objectifs (pédagogiques scientifiques, professionnels) :

  • Proposer une vue d'ensemble des grandes branches du droit privé (droit civil, droit commercial, droit du travail, procédure civile), afin de décloisonner les matières étudiées séparément jusqu'en 4ème année, et d'établir de fructueuses comparaisons ainsi que des relations au plan des concepts et principes généraux, dans le but de structurer la pensée, et de permettre au futur professionnel, par cette appréhension synthétique, de résoudre plus aisément des questions concrètes, lesquelles posent nécessairement des questions relevant de diverses "branches" du droit. L'étudiant est étroitement associé à cette construction synthétique.
  • Former les étudiants à la recherche, par l'utilisation d'outils intellectuels performants : raisonnement juridique, recours au droit comparé et à l'histoire du droit, épistémologie juridique.
  • Former les étudiants à l'expression écrite et orale, dans la perspective d'une élaboration et d'une communication claire et cohérente de leur pensée (ce qui est valable pour les futurs enseignants chercheurs, mais aussi pour les futurs professionnels du droit).
  • Utiliser et faire utiliser les instruments techniques liés aux NTIC, désormais indispensables à une bonne insertion professionnelle, quel que soit le domaine.

Savoir-faire et compétences

Compétences acquises :

  • Aptitude au raisonnement et à la synthèse rapide des idées.
  • Aptitude à la formulation cohérente et à la communication (écrite ou orale) des résultats du travail accompli.
  • Autonomie dans le travail individuel doublée d'une aptitude au travail en équipe.
  • Aptitude à l'interrogation, esprit critique.
  • Aisance à l'égard des NTIC ( notemment via l'Espace Numérique de Travail, aux présentations type Powerpoint et l'enrichissement du Blog de l'association des étudiants du M2)

Contenu de la formation

-Premier semestre : Acquisition de ressources pour la recherche et Approfondissements thématiques

-Deuxième semestre : Pratique de la recherche (Mémoire et séminaires) et Ressources pour l’insertion professionnelle

 

1er semestre
  • Ressources pour la recherche : 16 C au total

-Épistémologie juridique 10 h (3C)

-Logique juridique - Initiation à la recherche 20 h (6C)

-Sources historiques du droit 10 h mutualisées avec le M2 histoire (3C)   

-Grand courants doctrinaux 10 h (3C)

-Droit comparé :(conférences professeurs étrangers)(3C)    

 

  • Approfondissements thématiques : 14 C au total

 -Droit civil : personnes-familles 10 h mutualisées avec le M2 personnes-famille (2C)  

-Droit civil : contrats  10 h mutualisées avec le M2 personnes-famille (2C)

-Droit civil : responsabilité civile 10 h mutualisées avec le M2 personnes-famille (2C)   

-Droit civil : patrimoine de la famille  10 h mutualisées avec le M2 personnes-famille (2C)    

-D I P personnes- famille 10 h mutualisées avec le M2 personnes-famille (2C)   

-D I P contrats commerciaux 10 h (2C)

 

2ème semestre

 

  • Pratique de la recherche : 22 C au total

-Mémoire de spécialité (14C)   

-Principes fondamentaux droit civil ( 10 h séminaire) (2C)   

-Principes fondamentaux droit commercial ( 10 h séminaire) (2C)   

-Principes fondamentaux droit du travail ( 10 h séminaire) (2C)   

-Principes fondamentaux droit processuel ( 10 h séminaire) (2C)    

 

  • Ressources insertion professionnelle : 8 C au total

 -Langues (Labo langues) (2C) 

-Exploitation des NTIC (écrit-image) 6 h. (2C)   

-Techniques d’expression orale 12 h (2C)    

-UE insertion recherche : production des savoirs1C

-UE insertion enseignement : transmission des savoirs 1 C

 

 

 

Poursuite d'études à l'étranger

Non.

Public cible

Bassin de recrutement :

  • France entière.
  • Pays étrangers : grande diversité. Maroc, Algérie, Liban, Grèce, Amérique latine, Asie...

Informations supplémentaires

Observations :

  • Ce master a pour vocation primordiale de former les futurs enseignants chercheurs, qui à leur tour, formeront les magistrats, avocats et... enseignants de demain. Et cette tâche est vitale.
  • C'est la raison pour laquelle l'exigence de qualité nous paraît indispensable, et pas seulement au plan intellectuel. Les étudiants sont soigneusement sélectionnées après examen de leurs dossiers puis entretiens individuels.
  • C'est également la raison pour laquelle nous insistons sur la culture générale (histoire, épistémologie, droit comparé) et la rigueur du raisonnement, ces deux composantes constituant le gage d'une réelle ouverture d'esprit, et d'une capacité d'innover, qui se traduit par les larges succès de nos étudiants, qui bénéficient d'une excellente réputation précisément en raison de cette exigence, qui peut expliquer, parfois, la faiblesse de l'effectif.
  • Il semble que l'effet dissuasif de la dénomination "master recherche" ait largement contribué à un affaiblissement du nombre des candidatures ; en outre le nombre des étudiants finalement inscrits est parfois très inférieur au nombre des candidats retenus, notamment en raison de l'élargissement de l'offre de formation au plan local, ce dont nous nous félicitons, sur le plan de leur insertion professionnelle. L'orientation des étudiants s'affine d'année en année, beaucoup d'entre eux s'orientant vers des masters donnant un accès direct au marché du travail.
  • Nous n'avons pas pour autant modifié la qualité de la formation, refusant de céder au souci d'augmenter artificiellement les effectifs, au détriment de la pertinence de l'orientation des étudiants. Ce choix permet également de préserver l'excellente réputation, largement attestée par leur insertion professionnelle, dont jouissent nos étudiants

Mots clefs

Droit, droit privé, fondamental, économique