Sciences et Technologies de l'Eau

Sciences et Technologies de l'Eau

Composante

Contacts

Lieu(x) de la formation

  • Montpellier

Site du diplôme

Présentation de la formation

Plus d'infos

Public concerné

  • Formation initiale

Présentation

La spécialité Sciences et technologies de l’eau (STE) forme des ingénieurs polyvalents (bac+5), capables d’une approche pluridisciplinaire dans le secteur de l’eau et de l’environnement, deux enjeux majeurs du XXIe siècle.

Savoir-faire et compétences

A sa sortie de l’école, l’élève-ingénieur STE :

- Possède de solides connaissances scientifiques et techniques dans toutes les disciplines liées au domaine de l’eau ;

- Est apte à exercer un emploi de cadre dans l’exploitation et la production en eau potable, la conception des systèmes de distribution, le dimensionnement des stations d’épuration, l’assainissement pluvial, les études d’impact environnemental et le diagnostic de l’état de santé des milieux naturels ;

- Est capable de concevoir, conduire et gérer tout type de projets dans le domaine de l’eau, dans le respect des cadres économiques et juridiques des services publics.

Il est apte à exercer les fonctions suivantes :

- Ingénieur d’études ou de conseil

- Chef de projet

- Chargé de mission Eau

- Conception

- Production, exploitation

- Recherche et développement

Contenu de la formation

PRINCIPALES MATIÈRES ENSEIGNÉES

- mathématiques

- informatique

- génie des procédés / chimie

- hydraulique / hydrologie

- microbiologie / écologie / hydrobiologie

- sciences humaines et sociales

- langues vivantes

Liste exhaustive des unités d’enseignement (UE) et volumes horaires disponibles sur www.polytech-montpellier.fr, rubrique Formation / Sciences et technologies de l’eau

STE, C’EST AUSSI...

- Des sorties sur le terrain, dont une semaine de diagnostic de cours d’eau.

- Une journée citoyenne de nettoyage de rivière.

- Un séminaire Eau, de trois jours, ouvert au public professionnel.

- Des halles expérimentales.

- L’implication des laboratoires de recherche HSM, IEM et MARBEC, reconnus par le CNRS.

- La participation aux salons professionnels Pollutec, HydroGaïa...

- Une formation soutenue par le groupement régional d’entreprises Swelia et le pôle de compétitivité Eau, à vocation mondiale.

Stages, projets tutorés

Les élèves-ingénieurs effectuent plusieurs stages obligatoires en entreprise ou en laboratoire de recherche :

- Stage d’1 à 3 mois à la fin de la 3e année ;

- Stage d’1 à 3 mois à la fin de la 4e année ;

- Stage de 5 à 6 mois à la fin de la 5e année.

 

En 5e année, ils mènent un projet industriel de fin d’études (300 heures) qui les place en situation professionnelle et leur permet de développer leur autonomie.

Condition d'accès

En 3e année

- Pour les élèves des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) : recrutement par concours POLYTECH.

- Pour les titulaires d’un L2, L3, DUT, BTS ou diplôme étranger équivalent : concours sur dossier et entretien.

- Pour les élèves du PeiP2 : après validation du parcours et interclassement national.

En 4e année

Pour les titulaires d’un M1 ou diplôme étranger équivalent : concours sur dossier et entretien.

Formation continue

La formation Microélectronique et automatique est également accessible en formation continue, sous certaines conditions, à des salariés justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans dans la spécialité.

www.polytech-admission.org

Poursuite d'études à l'étranger

EXPERIENCE INTERNATIONALE

- 80 % des étudiants partent plus de deux mois à l’international.

- Outre le voyage de fin d’études à l’étranger, les élèves-ingénieurs partent en stage ou en échange interuniversitaire en Europe, Amérique, Australie, Afrique, Asie.

Insertion professionnelle

SECTEURS D’ACTIVITÉ VISÉS

- Grands groupes industriels (Veolia, Suez...).

- Bureaux d’études spécialisés dans les réseaux de distribution et de collecte des eaux, les ouvrages d’assainissement et les études environnementales.

- Grandes agglomérations et communautés de communes.

- Organismes publics et agences de l’eau.

- Centres de recherche publics et privés.

Informations supplémentaires

TOUTES LES FORMATIONS DE L’ÉCOLE S’APPUIENT SUR UN RÉSEAU DE PARTENARIATS SOLIDES AVEC :

- le monde industriel (800 stages, 200 projets industriels et 50 contrats d’apprentissage par an),

- la recherche académique (14 laboratoires de recherche associés),

- l’international (plus de 100 universités partenaires dans le monde).

Mots clefs

ASSAINISSEMENT D’EAUX USÉES, GESTION DES BASSINS VERSANTS, PRÉVENTION DES RISQUES D’INONDATION, PRODUCTION ET DISTRIBUTION D’EAU POTABLE, PROTECTION DES MILIEUX AQUATIQUES, QUALITÉ DES EAUX