L3 Sciences de la Terre parcours GPTP Parcours Professionnalisant

L3 Sciences de la Terre parcours GPTP Parcours Professionnalisant

Contacts

Responsable(s)

Christine LEREDDE (christine.leredde @ umontpellier.fr)

Contact(s)

Secrétariat Licence STE (fds.desteem @ umontpellier.fr)

2 place Eugène Bataillon
CC 058 - Bâtiment 23
34095 MONTPELLIER CEDEX 5
Téléphone : 04 67 14 42 53
Fax : 04 67 14 49 30

Plus d'infos

Nature de la formation
Parcours

Objectifs

Le parcours Géosciences, Prévention et Traitement des Pollutions (GPTP) vise à donner une formation généraliste en Sciences de la Terre complétée par une formation professionnalisante permettant de déboucher sur le marché de l’emploi en fin de licence (Bac + 3) avec le niveau Technicien/Assistant-Ingénieur. Ainsi, les 3 premiers semestres sont identiques à ceux du parcours Sciences de la Terre. Au 4ième semestre (L2), un début d'orientation s'amorce avec le choix d'UE comme Ecotoxicologie-Ecologie, Hydraulique ou Chimie de l'Environnement. L’orientation définitive du parcours a lieu ainsi en début de 3ième année (L3). La participation d’enseignants du département de Chimie, de Génie des Procédés et de l’Ecole d’Ingénieurs Polytech ainsi que de professionnels permet entre autres une spécialisation dans les domaines suivants :
•    hydraulique/hydrogéologie/hydrologie
•    épuration et traitement des eaux
•    microbiologie des eaux
•    traitements et préventions des déchets et des pollutions
•    chimie des eaux et des déchets
Cette 3ième année (L3) s'articule autour d'un stage en entreprise de 4 mois qui compte pour 20 ECTS. Cette formation, créée en 2004, répond en premier lieu à la demande de techniciens en Prévention et Traitement des Pollutions qui s’est manifestée par nos contacts avec les secteurs public et privé. Par ailleurs, cette licence professionnalisante permet la poursuite en Master.

Savoir-faire et compétences

Le parcours GPTP, qui existe depuis 2004, répond à la demande de techniciens et d’assistants ingénieurs en Prévention et Traitement des Pollutions qui s’est manifestée par nos contacts avec les secteurs publics et privés depuis plusieurs années. L’équipe de formation s’appuie aujourd’hui sur un réseau de collectivités et de sociétés/bureaux d’études.

Contenu de la formation

Ce parcours comporte 6 semestres, chacun validé par 30 ECTS. Les deux 1ères années (L1 et L2) sont communes à la licence Sciences de la Terre, avec un début de spécialisation au semestre 4 (L2) avec l'hydraulique, l'écotoxicologie, l'écologie et la chimie de l'environnement. Les UE proposées en L3 sont spécifiques au parcours GPTP et font intervenir des enseignants d'autres disciplines que les Géosciences ainsi que des intervenants extérieurs (Bureau d'études et organismes publics). La 3ième année (L3) s'articule autour d'un stage en entreprise de 4 mois qui permet aux étudiants une prise directe avec le monde professionnel. Ce stage compte pour 20 ECTS.

Semestre 5 : 5 UE de septembre à octobre. Les examens de ces UE ont lieu avant le départ en stage, qui se déroule de fin octobre à fin février. Un rapport et une soutenance orale clôturent ce stage.

Semestre 6 : 5 UE de mars à mai.

Organisation de la formation

Condition d'accès

Inscription électronique sur e-candidat. Voir le site de l'UFR
http://www.fdsweb.univ-montp2.fr/inscriptions rubrique Candidatures

Le L3 GPTP est accessible sur dossier :
1. aux étudiants titulaires d’une deuxième année de licence scientifique
2. aux étudiants titulaires d’un diplôme de DUT ou BTS.

Poursuite d'études

Pour GPTP, l'apprentissage de techniques spécifiques est privilégié à celui des bases disciplinaires enseignées surtout dans le parcours général Sciences de la Terre. L'intégration en Master est donc réservée aux étudiants les plus motivés ayant acquis les meilleurs résultats scolaires de la promotion. Ainsi, chaque année, des étudiants du parcours GPTP poursuivent en master, principalement dans des masters Environnement, Eau ou Pollutions (Université Montpellier ou autres). En plus du master Eau de l'Université Montpellier, voici des exemples de masters intégrés par des anciens étudiants de la licence GPTP (cette liste n'est pas exhaustive) :

  • Master Ingénierie du Développement Durable spécialité Sûreté des Procédés Industriels, Environnement et Qualité (SPIEQ), Nancy
  • Master Pollutions Chimiques et Gestion Environnementale (PCGE), Université Paris-Saclay
  • Master Biologie et Environnement spécialité Fonctionnement et Restauration des Milieux Aquatiques Continentaux, Clermont-Ferrand
  • Ecole d'ingénieurs arts et métiers, Gestion et Prévention des Risques industriels (GPR), Bourget du Lac
  • Master Gestion et Traitement des Eaux, des Sols et des Déchets, Chimie ParisTech
  • Master Qualité des Eaux, des Sols et Traitements (QuEST), Besançon
  • Master Hydrogéologie, Sol et Environnement, Avignon.

Insertion professionnelle

Les promotions d'étudiants diplômés de la licence GPTP sont suivies depuis l'année 2004-2005, date de sa création. Nos enquêtes montrent une très bonne insertion professionnelle dans des bureaux d'études et collectivités spécialisés dans des domaines très divers :

  • prévention et traitement des déchets et des eaux usées
  • technicien sanitaire ou territorial (sur concours)
  • gestion de la ressource en eau, qualité des eaux
  • risques d'inondation
  • préservation de l'environnement, sites et sols pollués, ...
  • Qualité Sécurité Environnement (QSE), Hygiène Sécurité Environnement (HSE)

Le suivi montre aussi les progressions de carrière de certains "anciens" qui, embauchés au niveau technicien, évoluent à des postes niveau ingénieur après quelques années (ex : chef de service en évolution interne). De petites promotions de 15 à 20 étudiants par an assurent notre adéquation avec le marché de l'emploi régional et national.

Pour plus de détails, consulter : http://www.desteem.univ-montp2.fr/?q=content/insertion-professionnelle