Chimie et procédés appliqués au cycle du combustible nucléaire

Vous êtes ici :

Chimie et procédés appliqués au cycle du combustible nucléaire

Composante

Contacts

Lieu(x) de la formation

  • Montpellier

Responsable(s)

Pascal YOT (iutms-chimie-m @ umontpellier.fr)

Contact(s)

Secrétariat Département Chimie Montpellier (iutms-chimie-m @ umontpellier.fr)

Téléphone : 04 99 58 51 18

Site du diplôme

Lien vers le site de l'IUT Montpellier-Sète

Plus d'infos

Nature de la formation
Parcours

Laboratoire(s) partenaire(s)

A télécharger

Plaquette de la formation (940 Ko)

Présentation

La licence professionnelle CPACCN dispensée à l'IUT Montpellier-Sète permet à l'étudiant de suivre un parcours libellé "Chimie et Procédés Appliqués Au Cycle du Combustible Nucléaire". Cette formation est menée en association avec la Faculté des Sciences de l’Université Montpellier, le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), l’Institut National des Sciences et Technologies du Nucléaire (INSTN), l’Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM) et les instituts du pôle de Chimie Balard. La licence est inscrite au répertoire de formations de l’Institut International de l’Energie Nucléaire (I2EN, http://www.i2en.fr).

Objectifs

La licence professionnelle : Chimie et Procédés Appliqués Au Cycle du Combustible Nucléaire forme des cadres intermédiaires possédant un haut degré de qualification dans le domaine des matériaux et capables de
leur mise en œuvre industrielle pour le domaine du nucléaire.

Savoir-faire et compétences

- Connaître les bases de l’élaboration des matériaux inorganiques.
- Connaître et maîtriser les techniques de caractérisation et d'étude des propriétés mécaniques et physico-chimiques des matériaux préparés.
- Veiller à l'application des règles d'hygiène et de sécurité et au respect des normes qualité et environnement.
- Savoir utiliser les outils numériques et les bases de données bibliographiques.
- Savoir analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.
- Connaître et maîtriser les techniques de communication afin de rédiger des écrits techniques et d’assurer la conduite d'entretiens et de réunions.
- Comprendre et maîtriser l’expression écrite et orale de la langue anglaise (courante et technique).
- Pouvoir mener une mission de recherche et développement en collaboration avec un chef de projet.
- Être capable de travailler en équipe ainsi qu’en autonomie et responsabilité.
- Savoir développer une argumentation avec un esprit critique.
- Savoir se mettre en recul d’une situation, s’autoévaluer et se remettre en question.
-Savoir travailler en milieu réglementé.

Contenu de la formation

Début : 1er Octobre
Durée : 2 semestres

Formation classique :
Deux semestres d’enseignement (1 an).
La formation comprend 6 Unités d’Enseignements théoriques, technologiques et pratiques : 150h d’enseignements transversaux (connaissance de l’entreprise, droit du travail, anglais…) + 300h d’enseignements spécifiques à la spécialité (physicochimie et procédés appliqués au cycle du combustible nucléaire). 2 semaines de Projets Tuteurés et 16 semaines minimum de stage en entreprise hors formations spécifiques.

Formation en alternance :
Début de la formation début octobre pour une durée d’un an.
Le rythme d’alternance est de 3 à 5 semaines en formation, 3 à 5 semaines en entreprise, puis à partir de début Avril, en entreprise uniquement.
Pour un total de 14 semaines en formation et 39 semaines en entreprise.
Contrat d’apprentissage au CFA ENSUP LR Sud de France.
Contrat de professionnalisation au SFC UM

La validation du diplôme permet d’obtenir 60 crédits européens (ECTS).

Stages, projets tutorés

Stage en entreprise de 16 semaines dans le cadre du projet tuteuré

Pré-requis nécessaires

Diplôme de niveau bac + 2 validé.

Poursuite d'études

La licence professionnelle est à vocation professionnelle et vise une entrée dans la vie active.

Public cible

Profils adaptés : Titulaires d’un Diplôme L2 Chimie, DUT Chimie, Mesures Physiques ou Sciences et Génie des Matériaux, BTS Chimie ou Matériaux.

Insertion professionnelle

La formation vise une insertion professionnelle immédiate, les poursuites d’études ne dépassant pas 15%. Le diplôme donne accès aux différents secteurs de l’industrie et de la recherche dans le domaine du nucléaire. L’insertion professionnelle est supérieure à 75%, un an après l’obtention du diplôme.

Secteurs industriels concernés : Les secteurs industriels concernés sont : la chimie, les matériaux, l’énergie, l’environnement.

Informations supplémentaires

La formation de licence professionnelle « Chimie et Procédés Appliqués au Cycle du Combustible Nucléaire » vise à une insertion professionnelle immédiate des diplômés. Les secteurs industriels concernés sont : l'industrie nucléaire, l'énergie conventionnelle utilisant des matériaux inorganiques (métaux, céramiques, verres, ...), ainsi que les domaines utilisant les procédés de séparation et de confinements et la dépollution.
Les métiers visés sont : assistant ingénieur / chef de projet en Recherche et Développement, responsable de suivi de Production, chargé d’affaires / formateur produits en Technico-Commercial…