LICENCE PROFESSIONNELLE METIERS DE L'INDUSTRIE : GESTION DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE

Vous êtes ici :

LICENCE PROFESSIONNELLE METIERS DE L'INDUSTRIE : GESTION DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE

Composante

Contacts

Lieu(x) de la formation

  • Nîmes

Responsable(s)

Bernard Clotilde (bernard.clotilde @ iut-nimes.fr)

Département Génie Mécanique et Productique - IUT de Nîmes
8 rue Jules Raimu
30907 Nîmes
Téléphone : 04 66 62 85 30

Contact(s)

Secrétariat pédagogique DUT et Licences professionnelles (secretariat.lp @ iut-nimes.fr)

IUT de Nîmes - 8 rue Jules Raimu
30907 Nîmes Cedex 2
Téléphone : 04 66 62 85 52

Site du diplôme

http://www.iut-nimes.fr/lp/gpi

Plus d'infos

Crédits ECTS 180

Niveau d'étude
BAC +3

Public concerné

  • Formation continue
  • Formation en alternance

Nature de la formation
Mention

Stage
Obligatoire

Inscriptions
A partir du 1 mars 2017

Début de la formation
2 octobre 2017

A télécharger

LP-GPI.pdf (139 Ko)

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Licence professionnelle
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé

Présentation

La licence professionnelle Mi-GPI ( Métiers de L'industrie , mention Gestion de Production Industrielle) , dispensée à l'IUT de Nîmes , en partenariat avec l'AFPI, permet d'acquérir une expérience professionnelle qui reconnaît au plan national des aptitudes à exercer une réelle fonction, un vrai métier. Cette formation, véritable tremplin pour l'emploi, bénéficie du soutien de l'UIMM ( Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie).

Objectifs

L'objectif est de former des cadres techniques de l’encadrement intermédiaire à la maîtrise de projets industriels dans le domaine de l’ingénierie d’industrialisation de production.

Savoir-faire et compétences

A l'issue de la formation, le candidat sera capable de/d' :

1. optimiser les gestes et déplacements sur un poste de travail en tenant compte de la sécurité dans un objectif d’efficacité
2. établir un cahier des charges fonctionnelles
3. analyser l’effet d’une modification du produit de l’outil ou du procédé de production et proposer des solutions adaptées
4. prévoir et planifier les moyens nécessaires dans le cadre d’un projet
5. déterminer l’équilibrage de la charge sur une ligne ou une suite de postes de production
6. estimer un temps de production en utilisant une méthode de décomposition des temps
7. réaliser une chrono analyse
8. identifier, avec les interlocuteurs internes et /ou externes les adaptations de délais et / ou de prestations afin d’atteindre les objectifs
9. déterminer l’outil ou la méthode d’amélioration continue le mieux adapté en fonction d’un objectif donné
10. mettre en place une démarche utilisant un outil ou une méthode d’amélioration continue
11. présenter et argumenter par écrit et oralement un dossier sur un projet devant les experts

Contenu de la formation

La formation est dispensée exclusivement en alternance. Les enseignements dispensés en centre de formation en constituent une partie, une autre partie de la formation se déroule directement en entreprise d'accueil, dans laquelle l'étudiant apprend le métier sous la tutelle d'un maître de stage désigné par l'entreprise.

Stages, projets tutorés

La formation, exclusivement en alternance, est dispensée dans le cadre de contrat de professionnalisation. Un aménagement sous forme de stages est possible pour les salariés en reconversion dans le cadre d'un FONGECIF ou d'un Plan de Formation par exemple.

Pré-requis nécessaires

Diplôme de niveau bac +2 validé , ou VAP 85.

Pré-requis recommandés

Expression française, anglais, connaissance des base de mathématiques, de la bureautique et du milieu industriel

Public cible

Titulaires de diplômes nationaux de niveau bac +2 ( DUT , BTS , L2..). Possibilité de VAP 85 pour les salariés justifiant d'une expérience professionnelle suffisante  (nous consulter).

Insertion professionnelle

Après la formation les étudiants s'intègrent dans le monde du travail à des postes de cadres techniques correspondant à la fonction "méthodes et industrialisation", fonction présente dans toutes les industries de production, notamment les industries de la métallurgie : chaudronnerie, constructions aéronautiques et aérospatiales, constructions automobiles, constructions navales, constructions pétrolières, électronique, électrotechniques, sidérurgie, fonderie, constructions de bien d’équipements, etc. L'intégration est grandement facilitée par le fait que les étudiants sont déjà salariés pendant la formation.

Passerelles et ré-orientation

La formation peut accueillir des étudiants titulaires de L2 désirant se réorienter vers une formation professionnelle courte, des étudiants sortants de CPGE ou en école d'ingénieurs, désirant eux aussi se réorienter vers une formation professionnelle courte.

Mots clefs

Licence professionnelle, contrat de professionnalisation, CQMP, Industrialisation, Méthodes, Ingéniérie industrielle, Gestion de production, TIAP, GPAO, Industrie, Management, Formation continue, Formation tout au long de la vie, VAP 85, Réorientation