Travail enseignant, relation éducative

Travail enseignant, relation éducative

Résumé

Composante
    ECTS
      60 crédits ECTS
    Modalité de formation
    • Formation continue
    • Formation initiale
    Lieu(x) de la formation
    • Montpellier

    A télécharger

    Plaquette TERE.pdf (257 Ko)

    Présentation

    Présentation

    Ce parcours de master 2 se propose d’accompagner les enseignants à l’enrichissement de compétences transversales relatives à la relation pédagogique et éducative, qu’elle soit développée au niveau individuel ou collectif au service de la réussite de tous les élèves.
    Il se situe en complémentarité des approches disciplinaires et didactiques développées dans le cadre des dispositifs académiques de formation continue.
    Adossé à des travaux scientifiques portant notamment sur l’analyse du travail réel, la relation éducative, l’évolution des publics et comportements scolaires, ce
    parcours vise à contribuer à la construction et au développement d'une nouvelle identité professionnelle enseignante dans un environnement éducatif en évolution.
    Il ne vise pas à former des formateurs mais à accueillir des enseignants souhaitant réfléchir, adapter leurs pratiques professionnelles et les faire évoluer en expérimentant des innovations pédagogiques.

    Objectifs

    - Contribuer à la construction et au développement d'une nouvelle identité professionnelle enseignante dans un environnement éducatif en évolution.
    - Permettre à un enseignant d'améliorer ses compétences dans le champ de la relation éducative et des pratiques pédagogiques.

    Contenu

    Contenu de la formation

    - La formation comprend une partie en présentiel regroupée sur 25 jours.
    - Les regroupements ont lieu à Montpellier entre septembre et mai, prioritairement le jeudi mais aussi, pour quelques journées, durant les congés d'automne et de février.
    - Une partie de formation à distance complète les apports et accompagne les productions attendues.
    - La totalité du parcours est réalisable en un an (à raison d’un jour par semaine) ou en deux ans (à raison d’un jour de présence tous les 15 jours).
    - La validation peut aussi s’envisager sur plusieurs années par la capitalisation des différentes UE.