Aging et stratégies anti-âge

Aging et stratégies anti-âge

Parcours

Contacts

Lieu(x) de la formation

  • Montpellier

Responsable(s)

Gilberte MARTI-MESTRES (gilberte.mestres @ univ-montp1.fr)

Simon GALAS (simon.galas @ univ-montp1.fr)

Contact(s)

Katia AVELLI (katia.avelli @ univ-montp1.fr)

Plus d'infos

Etablissement(s) partenaire(s)

Objectifs

Le Parcours  «Aging et statégies anti-âge» permet aux étudiants l'acquisition de compétences polyvalentes renforcées. Il  associe les concepts  et technologies de l’Aging, de la sénescence et du vieillissement en relation, avec des applications en R&D du secteur de la santé.

L’objectif de ce diplôme est de fournir aux étudiants tout un ensemble d’outils et de connaissances leur permettant d’accomplir des missions d’experts capables d’accompagner, orienter ou diriger des activités de recherche et développement dans le secteur de la santé et/ou de la dermocosmétique impliquant l’Aging – la Sénescence – le Vieillissement normal et pathologique. Ces secteurs de pointe, encore en développement ou en émergence, sont en évolution rapide et nécessitent de nouvelles expertises. Cette formation unique associe les secteurs de la biologie fondamentale et de la dermocosmétique et permet au diplômé d’apporter une expertise stratégique de pointe nouvelle en réponse aux besoins des secteurs professionnels ciblés.

Les objectifs professionnels pour l’ensemble des étudiants sont de développer les qualités indispensables à une insertion professionnelle pertinente  comme la motivation et l'autonomie, le sens de l’équipe, les capacités d’adaptation pour la réalisation d’objectifs concrets. Pour les étudiants à la poursuite d'un PhD, la capacité à participer à la conception et à l'évaluation critique d'un projet scientifique, par une appropriation des connaissances  et la conception des protocoles de recherche.

Savoir-faire et compétences

Elaborer de nouvelles stratégies prédictives, méthodologiques, diagnostiques et /ou thérapeutiques en R&D, applicables aux problématiques relevant de l’Aging et de la sénescence

Répondre aux besoins émergents de cribles fonctionnels dans le vieillissement par la maîtrise de l’utilisation des réseaux de régulation génétiques, des modèles intégrés et de leurs applications sur plateformes robotisées de dernière génération.

Concevoir les thèmes et les méthodes d'expérimentation

 Concevoir et adapter les travaux de recherche aux problématiques de l’Aging et de l’Anti-Aging en dermocosmétique et vieillissement

Interpréter les résultats et en tirer une stratégie adaptée

Concevoir et mettre en oeuvre des batteries de tests de sélections en biotechnologie pour des molécules d’intérêt thérapeutique dans les pathologies du vieillissement en lien avec les mécanismes moléculaires du groupe cancer-sénescence

Maitriser des outils diagnostics épigénétiques et des bio marqueurs de l’Aging pour concevoir, réaliser et interpréter des études in vitro

Elaborer les protocoles de qualification des nanosystèmes au moyen d’études définissant le domaine de validité des procédés et du matériel

Evaluation des nano-dispositifs pertinents au niveau scientifique, économique, brevetabilité, et veille concurrentielle

Concevoir les applications des nanotechnologies et biomatériaux dans les domaines de l’Aging/sénescence, du vieillissement et du diagnostic par traitement ou en galénique (nano-sondes, nano-objets etc.)  

Analyser les résultats et savoir extrapoler l’intérêt thérapeutique potentiel en fonction de la dose et de l’âge physiologique du patient

Fournir les données qui permettent d’adapter une cible moléculaire à un protocole de développement en dermocosmétique de l’Aging

Réaliser des analyses comparatives intégrant les données démographiques, épidémiologiques et pharmaco-économiques afin de définir des sous-populations de seniors.  

Corréler les données génomiques aux observations afin d’en tirer des marqueurs de sénescence candidats pertinents pour applications dans les domaines de la santé, du développement industriel et en dermocosmétique.

Dans le domaine de la dermo-cosmétique, connaitre les actifs dans l’axe du vieillissement cutané et identifier de nouveaux composés, évaluer les nouveaux modèles cutanés et les techniques de biométrologie pour mesurer l'efficacité des actifs et des formules, analyser et interpréter les études en biologie cutanée. Maitriser la réglementation cosmétique et notamment du DIP pour la mise sur le marché d'un produit dermocosmétique.

Contenu de la formation

Semestre 3 :
Tronc commun : 7 ECTS (Management de projet et Management du risque: 2 ECTS - Actualités et Avancées récentes
en Sciences du Médicament et des Produits de Santé : 2 ECTS - Application de l’Anglais à l’Evaluation des Produits de Santé: 3 ECTS)
UE spécifiques : 16 ECTS (UE Aging – Bases cellulaires et moléculaires de la sénescence 4 ECTS - UE Stratégies anti-âge : approches pharmacologiques 4 ECTS - UE Stratégies anti-âge : approches dermocosmétiques 4 ECTS
UE Modèles d’observation et de criblage en R&D pharmaceutique 4 ECTS)
Projet tutoré : 7 ECTS
Semestre 4 Stage : 30 ECTS dans une entreprise ou un laboratoire du domaine (5 mois min) ou apprentissage (8 mois minimum)

Stages, projets tutorés

Projet tutoré : 7 ECTS
Semestre 4 Stage : 30 ECTS (5 mois min) ou apprentissage (8 mois minimum) http://www.umontpellier.fr/formation/stage-emploi/

Condition d'accès

Master 1 validé du Master 1 Science du Médicament avec les UE Introduction à l'aging et à l'anti-âge, Développement en industrie de modèles de l'aging, élaboration et formulation des médicaments -

Les étudiants en Pharmacie ayant validé la DFASP2 industrie -

Les étudiants ayant validé un diplôme de pharmacien -

Les étudiants ayant validé un Master 1  en Biologie/Biotechnologie avec un stage d'au moins 8 semaines dans les domaines qui concernent le master Aging et stratégies anti-âge ou éventuellement en santé.

Pré-requis nécessaires

Connaissances en Biologie générale, en Biotechnologie, en biologie cutanée, en formulation des produits topiques, connaissances dans le domaine de la santé et des médicaments.

Pré-requis recommandés

Connaissances en statistiques, en physico-chimie seront appréciées

Poursuite d'études

Les étudiants ayant validé un M2 avec un stage en recherche dans une structure comme le CNRS, un laboratoire de recherche universitaire... la  poursuite d'étude en  PhD est tout a fait préconisée, pourles étudiants ayant validé le M2 avec un stage dans une entreprise dans ce cas la poursuite d'étude en PhD sera potentiellement plus favorbale suite a l'obtention d'une bourse CIFRE. Dans les autres cas les titulaires du master 2 entreront sur le marché du travail.

Poursuite d'études à l'étranger

Le stage de 5-6 mois de M2  peut-être réalisé à l'étranger. La poursuite d'étude dans le cadre de PhD peut se faire.

Public cible

Etudiants titulaire d'un M1 SDM avec les UE spécifiques, Etudiants en Pharmacie 5ème ou 6ème année validée, Etudiant titulaire d'un M1 en Biologie Santé.

Insertion professionnelle

Dans le secteur public : L’enseignement supérieur, Les grands organismes de recherche : CNRS, INSERM,,,
Dans le secteur industriel : cadres dans les industries du médicament ; industries cosmétiques spécialisées dans le domaine du vieillissement, Cadres spécialisés dans le fonctionnement des plateformes technologiques (cultures cellulaires....). Chargé d'études en laboratoire d'objectivation

Informations supplémentaires

Les candidatures se font sur internet :

https://ecandidat.umontpellier.fr