Ingénierie des projets et des politiques publiques (MENTION EMPU)

Vous êtes ici :

Ingénierie des projets et des politiques publiques (MENTION EMPU)

Résumé

    Modalité de formation
    • Formation initiale
    Lieu(x) de la formation
    • Montpellier
    Contact(s) administratif(s)

      Alexandra Deau (alexandra.deau @ umontpellier.fr)

      Téléphone : +33 4 34 43 24 49

    Présentation

    Présentation

    Dans ce parcours (à vocation professionnelle, même si la poursuite en doctorat est possible), les études de cas et les applications sont privilégiées pour faciliter la mise en œuvre des connaissances et l’acquisition des compétences opérationnelles. Il propose dans ce cadre des interventions et exemples par des professionnels.

    Objectifs

    Acquérir l’ensemble des outils économiques de diagnostic, d’évaluation et de prévision nécessaires pour appréhender l’ensemble du cycle des projets privés et publics ainsi que des politiques publiques :

    Diagnostic

    Évaluation financière et Étude de faisabilité

    Identification des impacts et évaluation économique

    Méthodes de prévision

    Protocoles et traitement d’enquête

    Indicateurs et système d’information

    Conditions d'accès

    Contenu

    Contenu de la formation

    Le Master s’organise en 2 années :

    Master 1 : Le Master 1 est composé essentiellement de cours communs à la mention.

    Master 2 : Le semestre 2 est composé de cours communs à la mention et 2 cours de spécialité : gestion financière et économie des institutions

    Stages, projets tutorés

    Possibilité de faire un stage en entreprise  dans le cadre d’une orientation professionnelle en Master 2 (maximum 6 mois).

    Aménagements particuliers

    Aménagements d'études et d'examens possibles pour les étudiants reconnus en situation d' handicap et / ou sportifs de haut niveau.

    Et après ?

    Insertion professionnelle

    « La formation I3P est riche en contenu, elle permet d’acquérir des connaissances en économie générale, ainsi que d’aborder différents aspects de l’évaluation économique directement applicable à la sortie de l’école. Les intervenants professionnels sont intéressants et nous permettent de nous projeter dans ce qu’il est possible de faire après le master. Le parcours I3P possède en master 2 un partenariat avec l’IAMM qui est un avantage non négligeable à la formation.

    J’ai choisi cette formation car je voulais avant tout un master plus professionnel. Durant toute la licence j’ai suivi un certain nombre de cours qui était pour la majeure partie théorique et je souhaitais des cours pratiques, applicables sur le marché du travail.

    Les enseignements proposés sont riches en contenus et très intéressants. La moitié des examens du master 2 sont sous forme de travaux pratiques à effectuer en groupe, ce qui apporte une expérience supplémentaire, fortement appréciée des collectivités et des bureaux d’études.

    Pour réussir, l’assiduité aux cours est importante que ce soit aux TDs comme aux cours magistraux. Cela permet d’être toujours dans la continuité des cours et de ne pas avoir à tout réviser une semaine avant les examens en catastrophe. »

    K. C. du parcours Ingénierie des Projets et des Politiques Publiques

     

    La formation « Master Ingénierie des projets et des politiques publiques (I3P) » est dotée d’un caractère pluridisciplinaire. Je décrirai ce master comme une ‘’boîte à outils’’ qui permet justement de s’approprier plusieurs connaissances et acquis que nous sommes amenés à transformer en un savoir-faire en fonction des aspirations et des points forts de chacun. C’est ce qui fait la particularité de cette formation… On ne nous apprend pas un métier précis, mais on nous apprend à cultiver des perceptions qu’on récolte dans l’avenir.

    Après l’obtention de la licence, les connaissances et le savoir-faire sont toujours vagues et très théoriques…, mais grâce aux options choisies et matières enseignées, mon choix s’est orienté vers le master « Ingénierie des projets et des politiques publiques (I3P) ». Certes, la 1ère année de ce master reste un peu théorique, mais ça constitue une base solide pour la continuité du master 2, qui lui nous permet plus de pratiquer tout ce qu’on a assimilé auparavant à travers une multitude de dossiers à réaliser en groupe.

     

    « Qui a le temps et attend le temps, perds son temps »William Camden »

    C’est vraiment une citation à méditer quand on est à la faculté d’économie. En effet, il m’a toujours été donné de constater que la charge de travail est gérable du moment où on gère son temps et son organisation. Il ne faut jamais se dire qu’on a le temps de faire tel ou tel dossier, ou qu’on a le temps de préparer telle ou telle interrogation… on se retrouve toujours pris par le temps à toujours vouloir tout reporter à une date ultérieure. Résultat ? Beaucoup de retard et un cumul de stress. En résumé, il faut toujours être à jour dans ses cours, toujours s’y prendre à l’avance et surtout assister aux cours, TD ou cours magistraux. Bien que la présence ne soit obligatoire pour certains cours, il faut quand même y aller et récupérer le maximum d’informations en prenant le maximum de notes… C’est toujours très utile afin de bien réussir ses partiels et examens finaux.

    M. I. Étudiante du parcours Ingénierie des projets et des politiques publiques

    Lien vers le SCUIO-IP

    + d'infos

    Responsable(s)

    Helene Rey Valette (helene.rey-valette @ univ-montp1.fr)

    Téléphone : 04 34 43 25 08
    Fax : +33

    Site du diplôme

    Faculté d'Économie