Master Opérateur en coopération internationale et développement

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    Faculté Droit et Science politique

Présentation

  • Responsable pédagogique : Marc Smyrl

Ce Master propose, sous la mention Politiques publiques, une formation résolument interdisciplinaire et professionnalisante centrée sur la compréhension de l’environnement multi-institutionnel de la coopération internationale. Il s'adresse aux personnes intéressées par les réalités du terrain de l'action internationale et qui envisagent un avenir professionnel dans les milieux de la coopération et de l'aide au développement, tant à l'échelle de la coopération nationale ou décentralisée, qu'à celle des organisations inter-gouvernementales, des ONG et des opérateurs privés. À cette fin, il réunit dans chaque promotion un groupe d’étudiant.es représentant des parcours disciplinaires, des expériences professionnelles et des origines nationales variés. Profondément ancré dans son territoire local et régional par des liens avec les acteurs de la coopération internationale de la région Occitanie – organismes de recherche, collectivités territoriales, entreprises et associations – il offre de multiples possibilités d’action et d’implication dès les premières années d’études, et de nombreux points de contact pour l’entrée dans l’activité professionnelle.

Lire plus

Objectifs

  • Formation initiale : Professionnalisation d’un parcours universitaire
    • Donner à des étudiants en provenance de filières différentes la capacité de travailler dans le secteur de la coopération
  • Formation continue : Evolution d'un parcours professionnel
    • Permettre à des professionnels d'horizons différents (secteur public, secteur privé, humanitaire, militaire, etc…) d'évoluer dans leur carrière et/ou de changer de contexte d'exercice professionnel
    La formation privilégie un objectif concret : former des opérateurs de la coopération internationale et du développement, c'est-à-dire des personnes capables de s'insérer rapidement dans les institutions, entreprises et organisations travaillant dans ces domaines. Il s'agit de répondre aux besoins de plus en plus souvent exprimés par ces entités, qui recherchent des individus conscients des enjeux concrets de la coopération et capables de s'adapter à des demandes et des environnements diversifiés.

L'accent est mis sur la maîtrise des cadres intellectuels et institutionnels de la coopération, de la diversité des contextes de l'action internationale et des principaux outils nécessaires à la réalisation des programmes de coopération et de développement. Cet objectif est poursuivi grâce à :
• des enseignements interdisciplinaires
• l'intervention de professionnels reconnus de la coopération et de l'aide au développement
• une mise en situation professionnelle durant un stage d'une durée de 4 mois minimum

Lire plus

Savoir faire et compétences

Capacité opérationnelle à exercer dans le contexte international, à évoluer dans une carrière et/ou changer de contexte d'exercice professionnel, portage de projet,analyse du contexte, approche inter et trans-disciplinaire.

Lire plus

Organisation

Programme

Le master se déroule sur deux ans :

La première année comprend, sur deux semestres, des enseignements universitaires ciblés, ainsi que des modules pratiques d’initiation à la vie professionnelle et des présentations ciblées sur certains des secteurs clés de la coopération : migration, santé, nutrition, environnement / biodiversité, assurés dans chaque cas par des professionnels du secteur. Les enseignements sont complétés par des projets collectifs de terrain en coopération avec nos partenaires locaux et régionaux du secteur associatif.

La deuxième année est divisée en deux parties :
• Une première (septembre-janvier) est consacrée à des modules pratiques assurés intégralement par des intervenants professionnels et axés sur les étapes du cycle de gestion de projets : programmation ; diagnostic ; conceptualisation de projet ; financement ; mise en oeuvre ; évaluation (technique et éthique). Des modules sont également présentés concernant le montage et l’analyse de budget, la communication et le plaidoyer, la gestion d’équipe. Le travail de groupe et la mise en situation professionnelle sont systématiquement privilégiés.
• La période février-août est consacrée à un stage d’une durée minimum de 4 mois.

Lire plus

Sélectionnez un programme

Master 1 Opérateur en coopération internationale et développement

SEMESTRE 1

> COMPÉTENCES FONDAMENTALES
UE Politique internationale (33h CM + 15h TD) 3C + 3C
UE Action publique et gouvernance (33h CM + 15h TD) 4C + 2C
UE Contexte de la coopération internationale (22h CM) 6C

> COMPÉTENCES COMPLÉMENTAIRES
UE Sociologie politique des élites (33h CM) 3C
UE Environnement et politiques (33h CM) 3C
UE Anthropologie politique (33h CM) 3C

> COMPÉTENCES LINGUISTIQUES
UE Langues (20h TD) 3C

  

SEMESTRE 2

> COMPÉTENCES FONDAMENTALES
UE Acteurs de la coopération internationale (33h CM) 4C
UE Pouvoir local (33h CM + 15h TD) 4C + 2C
UE Politique du développement (33h CM + 15h TD) 3C + 3C

> COMPÉTENCES COMPLÉMENTAIRES
UE Nations et nationalismes (33h CM) 3C
UE Conflits et post-conflits (33h CM) 3C
UE Politique comparée (33h CM) 3C

> COMPÉTENCES LINGUISTIQUES
UE Langue (20h TD) 3C

> COMPÉTENCES PRÉ PROFESSIONNELLES
UE Mémoire 2C
Stage (facultatif)

Master 2 Opérateur en coopération internationale et développement

SEMESTRE 3

> COMPÉTENCES FONDAMENTALES
UE Acteurs et milieu (40h CM) 6C
UE Gestion de projets (80h CM) 12C
UE Questions d'éthique (40h CM) 6C

> COMPÉTENCES PRÉ PROFESSIONNELLES
UE Vie professionnelle (40h CM) 6C

 

SEMESTRE 4

> COMPÉTENCES PRÉ PROFESSIONNELLES
UE Stage professionnel – mémoire  30C
Ou
UE Stage professionnel – mémoire 28 C + Engagement étudiant 2C

Admission

Conditions d'accès

  • La formation est accessible (dans la limite de 20 personnes par promotion) :
    • En formation initiale : aux étudiants titulaires d’un diplôme BAC+3 ou d’un titre homologué Niveau II
    • En formation continue : aux salariés et demandeurs d’emploi titulaires des diplômes requis ou ayant obtenu une validation de leurs acquis professionnels (VAE/VAP).
  • Le recrutement s’effectue en deux temps :
    • une étape d'admissibilité : étude des dossiers
    • une étape d'admission : tous les candidats dont les dossiers ont été retenus passent une audition
Lire plus

Et après

Insertion professionnelle

  • Ce Master a pour finalité de répondre aux besoins des nouveaux métiers de l'expertise technique internationale et à l'évolution de leurs modalités d'exercice. Il prépare à des activités nécessaires à la coopération internationale et à l'aide au développement :
    - identification des besoins, des parties prenantes et des ressources
    - réponse à des appels d'offre ou appels à projet nationaux et internationaux
    - gestion des différences culturelles
    - expertise technique et administrative
    - gestion de projets : côté bailleurs et côté bénéficiaires
    - gestion financière et suivi budgétaire
    - évaluation (technique et éthique) des processus et des résultats
  • Ces compétences sont réclamées et mises en œuvre par des opérateurs très divers:
    • secteur public : agences étatiques, collectivités territoriales, organisations internationales
    • secteur privé : bureau d'études, cabinets de conseil, entreprises spécialisées
    • monde associatif : organisations de solidarité internationale, assistance humanitaire

Certains de ces métiers sont accessibles par voie contractuelle, d'autres (dans le secteur public) réclament d'avoir auparavant été admis à l'issue d'un concours. Le Master ne prépare pas spécifiquement aux concours de la fonction publique nationale ou internationale, mais la formation qu'il dispense pourra constituer une ressource importante pour l'orientation de la carrière à la réussite d’un tel concours.

Lire plus