Droit - Science politique

MASTER DROIT BANCAIRE ET FINANCIER

Droit bancaire et financier
  • Niveau d'étude visé

    BAC +5

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    Faculté Droit et Science politique

Présentation

  • Master Droit bancaire financier
    Responsables pédagogiques : Adrien Téhrani – Stéphane Benilsi

Le Master est organisé sur 2 années comportant 4 semestres.

Les enseignements, environ 400 heures, dispensés par des universitaires et des professionnels sont consacrés aux thèmes suivants :
Connaissance de la profession d'établissement de crédit (catégories d'EC, autorités de contrôle, accès à la profession, règlementation prudentielle et contrôle, difficultés financières des EC, responsabilités civile et pénale).
Connaissance de la clientèle (Droit patrimonial de la famille, analyse financière, relation commerciale, micro-économie).
Opérations de Financement (régime général du crédit - contrat, rémunération - techniques de crédit, à court terme, moyen terme et long terme ; financements extra bancaires ; haut de bilan).
Opérations de caisse (Instruments de transfert de fonds, comptes bancaires)
International (crédits et paiements internationaux ; droit international privé ; droit bancaire européen et comparé)
Langues appliquées au droit bancaire (2)
Produits financiers (valeurs mobilières, dérivés, OPC, produits bancaires , produits d'assurance)
Marchés financiers (description et fonctionnement des marchés, entreprises d'investissement, autorités de contrôle, intermédiaires, introduction en bourse, offres publiques).
Garanties du crédit (sûretés réelles et personnelles, assurances)
Recouvrement du crédit (contentieux, procédures individuelles et collectives, voies d'exécution).

Lire plus

Objectifs

    . Cette spécialité de Master est destinée à former des cadres de services juridiques des établissements de crédit et des entreprises d'investissement, les activités bancaires et financières reposant toujours sur des connaissances juridiques spécifiques. Le Master II Droit bancaire et financier apporte à cet effet un approfondissement de tous les aspects juridiques de l'organisation et de l'activité des établissements de crédit et des entreprises d'investissement, mais aussi des autorités de contrôle, ainsi qu'une ouverture sur la finance désormais indispensable même au banquier généraliste. Le Master Droit bancaire et financier ouvre aussi la voie vers les autorités de contrôle (concours de la Banque de France, BCE, Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, Autorité des marchés financiers).
    Un enseignement dispensé par des universitaires (enseignement magistral) et des professionnels (avec études de dossiers), l'organisation de conférences de droit comparé, l'accès à des stages de formation auprès des organismes concernés, permettront d'atteindre l'objectif fixé en combinant utilement la formation théorique et l'approche pratique du droit appliqué aux divers secteurs de l'activité bancaire.L'accompagnement des étudiants dans le traitement de cas réels à partir des enseignements dispensés, leur permettra d'accéder à la vie active dans le secteur intéressé mais aussi d'acquérir une spécialité qui complètera utilement leurs compétences en tant qu'avocats d'affaires.
    L'enseignement de deux langues étrangères, l'anglais juridique, d'une part, et l'espagnol ou l'allemand juridiques d'autre part, spécialement en droit bancaire et financier, sera un atout supplémentaire en vue d'accéder aux emplois offerts dans le cadre de l'Europe et à l'international.
    Le travail de recherche de chaque étudiant du MII, orienté vers un point de droit spécifique qui intéresse directement la pratique, permet à l'étudiant de lier la théorie à sa première expérience professionnelle en stage obligatoire, et apporte à la profession des études utiles à leur propre réflexion. Certains sujets sont proposés par les responsables des services juridiques des établissements qui accueillent les stagiaires et les apprentis.

Lire plus

Savoir faire et compétences

  L'étudiant devient avant tout un juriste spécialisé en droit bancaire et financier, rompu aux instruments de paiement et de crédit et aux opérations de dépôt, à l'utilisation des garanties de paiement et techniques de recouvrement des créances ; il faut y ajouter une bonne connaissance la réglementation de la profession, l'accès et le fonctionnement, ainsi que la connaissance des instruments et marchés financiers nécessaires à l'activité en établissement de crédit.
    L'étudiant est initié à l'analyse financière lui permettant de mesurer les risques crédit clientèle.
    La pratique des langues étrangères le prépare à l'international
    Il acquiert les méthodes nécessaires à l'étude des dossiers dans leur globalité, leurs différents aspects, (financier, familial, social), et à la recherche des solutions de droit. Formé à la recherche, il peut assurer le suivi de l'actualité juridique, préparer le commentaire des nouveaux textes à l'attention des services intéressés etc.

Lire plus

Organisation

Ouvert en alternance

Cet enseignement est ouvert en alternance.

Programme

Sélectionnez un programme

Master Droit bancaire et financier

  • Responsables pédagogiques : Stéphane Benilsi - Adrien Tehrani

Voir la page complète de ce parcours

Et après

Insertion professionnelle

Débouchés :

  • Banques, Banques coopératives et mutualistes
  • Sociétés financières, Institutions financières spécialisées
  • Autorités de régulation
  • Banque de France, Banque Centrale Européenne, Trésor Public, Caisse des dépôts
  • Entreprises d'investissement - Sociétés de gestion
  • Sociétés d'assurance
  • Cabinets d'avocats
  • Cabinets de recouvrement
Lire plus