Organisation et Sûreté des systèmes industriels

Organisation et Sûreté des systèmes industriels

Résumé

Composante
    Lieu(x) de la formation
    • Montpellier
    Contact(s) administratif(s)

      Secrétariat LP GEII (iutms-lp-geii @ umontpellier.fr)

      Téléphone : 04 99 58 52 21

    A télécharger

    Plaquette de la formation LP OSSI (1 Mo)

    Présentation

    Présentation

    La licence professionnelle Maintenance des systèmes industriels, de production et d'énergie, parcours Organisation et Sûreté des Systèmes industriels (OSSI), localisé sur le site de l'IUT de Montpellier, est ouvert uniquement au contrat professionnel en partenariat avec l'AFPI. Il permet d'acquérir une expérience professionnelle et des compétences opérationnelles, adaptées aux besoins des entreprises industrielles. Cette formation bénéficie du soutien de l'UIMM (Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie).

    Objectifs

    La formation proposée prépare les étudiants aux fonctions d’assistant ingénieur (personnel d'encadrement intermédiaire de niveau Bac+3) en tant que chargé de maintenance industrielle. Les compétences du diplômé seront appréciées au sein d’entreprises ayant une activité de production dans des domaines tels que l’énergie, l’agroalimentaire, la production de biens, et possédant ou désirant développer un service de maintenance.

    Savoir faire et compétences

    Le chargé de maintenance industrielle doit justifier de compétences techniques, de compétences organisationnelles et relationnelles.
    Afin d’améliorer les modalités d’intervention, il définit les règles d’action et veille au respect de leur application par le personnel de l’entreprise ou par les sous-traitants.
    Il doit être capable de :
    • Analyser les conditions d’exploitation et de maintenance des équipements (fiabilité, maintenabilité, disponibilité, sécurité).
    • Définir des méthodes ou organisations de maintenance adaptées à un contexte.
    • Piloter une action d’amélioration en lien avec la fonction maintenance.
    • Assurer le suivi économique des activités de maintenance.
    • Animer une réunion de suivi d’activités en lien avec la fonction maintenance.
    • Assurer le reporting des activités de maintenance au responsable.

    Conditions d'accès

    Public cible

    Jeunes de moins de 26 ans titulaires d’un Bac +2 technique comportant de préférence une base « génie électrique et électronique ».

    Public de plus de 26 ans sous conditions particulières.

    Pré-requis nécessaires

    Base théorique acquise en formation Bac+2 (DUT, BTS) en "génie électrique et électronique" ou bien en "maintenance des systèmes".

    Contenu

    Contenu de la formation

    Début : Octobre
    Durée : 12 mois.
    441 h heures, dispensées sous forme de cours, TD et TP.
    L’alternance est en moyenne de 3 semaines en entreprise et 1 semaine de formation à AFPI Languedoc-Roussillon à Baillargues et/ou à l’IUT de Montpellier.
    La validation du diplôme permet d’obtenir 60 crédits européens (ECTS). Les matières étudiées concernent:

    - Technologie des systèmes (15%)

    - Génie électrique (12%)
    - Fiabilité et sureté des installations (12%)
    - Gestion et suivi de projets (12%)
    - Automatismes, supervision (10%)
    - Management, Communication, Anglais (10%)
    - Gestion de la maintenance (9%)
    - Méthodologies de maintenance (8%)
    - Connaissance de l’entreprise (6%)
    - TPM et amélioration continue (6%)

    Stages, projets tutorés

    Dans le cadre de la formation, 2 projets sont à mener en entreprise :

    - Projet tuteuré (140 h en entreprise) : le projet tuteuré est complémentaire, dans ses objectifs pédagogiques, du projet professionnel. Il vise à évaluer des capacités à réaliser une étude, une réflexion scientifique, technique ou organisationnelle, une recherche documentaire .

    - Projet professionnel (base de 34 semaines en entreprise) : le projet professionnel a pour objectif l’acquisition et la validation des 6 capacités professionnelles réalisées en entreprise, dans le cadre d’une valorisation des acquis de l’expérience issus de l’alternance.

    Et après ?

    Poursuite d'études

    L'objectif de la licence professionnelle est une insertion rapide dans la vie active et non pas la poursuite d'études.

    Insertion professionnelle

    Enquête à 30 mois de l’OSIPE : diplômés 2015
    • En 2017, 100% des diplômés ont une activité professionnelle en tant que cadre ou technicien.
    • 85% ont trouvé un emploi dans les 6 mois après l’obtention de leur diplôme.
    • 92% sont en CDI.
    • Le revenu moyen net mensuel des diplômés est de 1745 euros hors primes et 13ème mois, 2081 euros avec primes et 13ème mois.
    • Emplois dans les secteurs d’activités de l’Industrie, dans les activités spécialisées, scientifiques et techniques, de la production, distribution d’eau, de gaz, d’électricité, du commerce de gros ou de détail, de la réparation automobile.

    Résultats d'enquête d'insertion

    Lien vers le SCUIO-IP

    + d'infos

    Responsable(s)

    Serge AGNEL (iutms-geii @ umontpellier.fr)

    Informations supplémentaires

    Cette Licence Pro se positionne dans l’univers de la certification professionnelle. Elle permet d’obtenir un Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM), intitulé « Chargé de Maintenance Industrielle » et n° MQ 2003 03 69 0223. Il est délivré par l’UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie), avec notamment la validation de 6 capacités professionnelles.

    Site du diplôme

    Site Internet du département GEII