Sciences, Agriculture - Alimentation

Interactions Plantes Microorganismes (IPM)

  • Structure de formation

    Faculté des Sciences

  • Langue(s) d'enseignement

    Français

Présentation

Les plantes constituent directement et indirectement la base de notre chaîne alimentaire. Dans leur environnement, les plantes sont constamment en association avec des micro-organismes qui constituent leur microbiote. Certains de ces micro-organismes (bactéries, champignons, virus…) nuisent gravement aux récoltes alors que d’autres améliorent globalement leur santé (nutrition, développement ou résistance aux maladies). Par conséquent, une stratégie pour parvenir à relever les défis tant de la production que de la sécurité alimentaire animale ou humaine est donc de comprendre comment les plantes réagissent, s’adaptent et éventuellement tirent profit de la présence de micro-organismes dans leur environnement.

Lire plus

Objectifs

Grâce à une association équilibrée entre formation et formation pratique (10 mois de stages en laboratoire répartis entre le M1 et le M2), notre objectif est de former des étudiants capables de décrire et de comprendre les mécanismes moléculaires qui sous-tendent les interactions des plantes avec leur environnement biotique. Nous nous appuierons pour cela sur la grande richesse scientifique dans cette thématique au périmètre de Muse (Université de Montpellier, CIRAD, IRD, INRAE, Montpellier Supagro).

Lire plus

Savoir faire et compétences

Connaissance et compréhension des mécanismes moléculaires qui sous-tendent les relations entre une plante et son environnement biotique

De plus, bien qu’orienté vers l’étude des interactions biotiques, à l’issue de ce parcours, l’étudiant aura également acquis des compétences des principaux champs thématiques allant de la physiologie à la génétique, l’épigénétique jusqu’à l’amélioration des plantes.

Une compétence dans l’utilisation des outils de la recherche actuelle sera également acquise (statistiques, modélisation, gestion de bases de données…)

Lire plus

Organisation

Stages, projets tutorés

Stage

Obligatoire

Durée du stage

4 mois (M1) et 6 mois (M2)

Stage à l'étranger

Possible

Durée du stage à l'étranger

4 mois (M1) et 6 mois (M2)

Notre équipe pédagogique possède un très large réseau permettant des possibilités d’accueil en stage (4 mois en M1 et 6 mois en M2) qui correspondent à votre projet scientifique ou professionnel, que ce soit localement à Montpellier, en France ou à l’étranger. Chacun des stages fait l'objet d'une évaluation écrite (rapport de stage) et orale (présentation devant un jury d'experts).

Le parcours propose également 2 UEs entièrement dédiées à la gestion et au management de projet en lien avec la science dans le but de développer des aptitudes à organiser le travail autour d'un projet conduit seul ou en équipe.

Lire plus

Programme

Le parcours Interactions Plante Microorganismes (IPM) comprend 4 semestres (120 ECTS) comportant des Unités d’Enseignements (UE) qui lui sont spécifiques et d’autres partagées avec les 3 autres parcours Plantes (BiPa, BPT,MEV). La liste des UEs du parcours est consultable sur le site du Master https://bioagro.edu.umontpellier.fr/master-biologie-agrosciences/biologie-des-plantes/ 

Les premiers semestres du M1 et M2 sont consacrés aux enseignements académiques. Les seconds semestres sont principalement dédiés aux stages (en laboratoire ou en entreprise) dans les champs thématiques du parcours et en adéquation avec le projet professionnel de l'étudiant. A noter que l'ensemble des Travaux Pratiques des UEs disciplinaires du semestre 1 sont regroupés au sein d'une UE dédiée en tout début du semestre 2.

Une mobilité d'étude ou de stage (ERASMUS), sur un ou deux semestres, est grandement facilitée grâce au très large réseau de partenariats entre l'Université de Montpellier et des universités européennes.

Lire plus

Sélectionnez un programme

M1 - Interactions Plantes Microorganismes (IPM)

Les plantes constituent directement et indirectement la base de notre chaîne alimentaire. Dans leur environnement, les plantes sont constamment en association avec des micro-organismes qui constituent leur microbiote. Certains de ces micro-organismes (bactéries, champignons, virus…) nuisent gravement aux récoltes alors que d’autres améliorent globalement leur santé (nutrition, développement ou résistance aux maladies). Par conséquent, une stratégie pour parvenir à relever les défis tant de la production que de la sécurité alimentaire animale ou humaine est donc de comprendre comment les plantes réagissent, s’adaptent et éventuellement tirent profit de la présence de micro-organismes dans leur environnement.

Voir la page complète de ce parcours

  • Biostatistiques avec R

    5 crédits
  • Biologie Cellulaire et Moléculaire végétale

    3 crédits
  • Nutrition des plantes

    2 crédits
  • Eléments de pathologie végétale

    3 crédits
  • Bases d'écophysiologie

    2 crédits
  • Génétique moléculaire végétale

    5 crédits
  • Développement des plantes

    5 crédits
  • Interactions Plantes-Microorganismes

    5 crédits
  • CHOIX 1

    3 crédits
    • Au choix : 1 parmi 2

      • Réseaux de gènes-Modélisation

        3 crédits
      • Amélioration des plantes tropicales et méditerranéennes

        3 crédits
  • Approches expérimentales de la biologie des plantes

    5 crédits
  • Stage 4 mois

    15 crédits
  • BioInformatique: Données et Bases de Données

    2 crédits
  • Synthèse bibliographique

    2 crédits
  • Management de projets

    3 crédits
  • BioInformatique: construire des requêtes

    2 crédits
  • Ecophysiologie: du phénotype à l'idéotype

    2 crédits
  • Epigénétique chez les plantes

    3 crédits
  • Ecole thématique

    3 crédits
  • Interactions et signalisation

    3 crédits
  • BigOmics, génomique comparative

    2 crédits
  • Gestion de projets

    3 crédits
  • Protection des cultures

    3 crédits
  • Traitement de données

    3 crédits
  • CHOIX 1

    3 crédits
    • Au choix : 1 parmi 4

      • Adaptation grandes cultures tropicales aux changements clima

        3 crédits
      • Plantes et Hommes, une histoire partagée

        3 crédits
      • Plantes modèles, modélisation

        3 crédits
      • Virologie

        3 crédits
  • Génétique quantitative

    3 crédits
  • Analyse critique de l'information scientifique

    2 crédits
  • Stage en laboratoire ou en entreprise

    28 crédits

Admission

Conditions d'accès

Les candidatures doivent être déposées via l'application e-candidat sur le site de la Faculté des Sciences : https://sciences.edu.umontpellier.fr/candidatures-admissions-je-netais-pas-etudiant-etudiante-a-la-fds-en-2020-2021/ entre le 19 avril et le 2 juillet 2021. Les dossiers sont étudiés par une commission pédagogique regroupant les principaux enseignants du Master.
Les candidats retenus doivent effectuer leur inscription administrative dès que possible, puis procéder à une inscription pédagogique indiquant la nature des modules d'enseignement choisis.

Lire plus

Public cible

Étudiants détenteurs d’une licence de biologie, intéressés par le champ des interactions biotiques.

L'acceptation en Master se fait sur la qualité du dossier évalué par l’équipe pédagogique.

Lire plus

Pré-requis nécessaires

Acquis de bases (niveau licence) en physiologie végétale, génétique, biologie cellulaire et moléculaire

Lire plus

Pré-requis recommandés

Notions et intérêt pour la biologie des interactions biotiques, bénéfiques et/ou pathogènes

Lire plus

Et après

Poursuites d'études

Suite logique en doctorat dans le contexte LMD.

Lire plus