• Structure de formation

    Faculté des Sciences

  • Langue(s) d'enseignement

    Français, Anglais

Présentation

Épidémies et émergences des maladies liées à des agents pathogènes (virus, bactéries, champignons, parasites eucaryotes) sont en augmentation depuis les dernières décennies. Les épisodes récents des épidémies de SRAS, d’Ebola, de Zika, de grippe aviaire hautement pathogène, ont été encore plus récemment complétées par l’épidémie de COVID 19 et celle de Peste Porcine. Elles ne doivent pas faire oublier la résurgence de la Rougeole, la résistance aux antibiotiques du bacille de la Tuberculose, la pression de plus en plus tenace des maladies nosocomiales ou la présence toujours inquiétante de la Malaria, de la Dengue et de l’Anthrax…

 

Cette augmentation des « cas » est la résultante de phénomènes complexes et multiples : densité(s) humaine(s), dégradation des écosystèmes naturels, dégradation de la biodiversité, surexploitation, élevage intensif, urbanisation, artificialisation des milieux, changements climatiques, pollution(s), mondialisation des échanges humains et marchands, usages inappropriés des antibiotiques, soins mal adaptés, diminution de la couverture vaccinale, pauvreté … Ces changements et déséquilibres sont donc d’origines diverses et variées. L’étude ou la gestion de ces phénomènes épidémiques nécessitent donc l’implication de compétences variées et de différents niveaux d’analyse, donc une approche intégrative et pluridisciplinaire (Ecologie, Biologie évolutive, Microbiologie, Parasitologie, statistiques, informatique, géomatique, géographie mais aussi sociologie, économie, anthropologie…). L’éclairage éco-évolutif facilite cette synthèse en inscrivant les analyses des phénomènes biologiques sous-jacents dans des dimensions populationnelles, spatiales et temporelles.

 

Lire plus

Objectifs

Le master Eco-EPI a pour ambition de former des experts capables de répondre aux enjeux de l’émergence et de la gestion épidémiologique des agents pathogènes humains et/ou animaux dans le cadre des changements actuels et futurs. Une fois diplômé(e)s, ils / elles seront donc

  • de futurs chercheurs épidémiologistes conscients des contextes et des enjeux socio–économiques
  • de futurs gestionnaires conscients des données scientifiques.

La « démarche scientifique pluridisciplinaire et intégrative » qui caractérise le programme de la formation est indispensable aux défis que doivent relever nos sociétés contemporaines. Les diplômés de cette mention, qu’ils soient chercheurs, experts ou gestionnaires, seront des scientifiques « impliqués », des acteurs à part entière de différentes étapes de ces défis.

Lire plus

Savoir faire et compétences

Se reporter aux descriptifs des savoirs faire et compétences des parcours de la mention

L’année 1 est principalement une année commune aux deux parcours de la mention : elle présente un tronc très majoritairement commun en M1 semestre 1 (26 ECTS/ 30) permettant d’acquérir les compétences de bases communes aux deux parcours du master ainsi que dans  quatre grands champs de spécialisation possibles :

  • Zoonoses et maladies animales
  • Maladies à transmission vectorielle
  • Changements Globaux
  • Artificialisation, Technologies et thérapeutiques modernes

 

Lire plus

Dimension internationale

Le projet Eco-Epidemiology of Animal and Human Pathogens Comprehensive and Utilitary Resources –EpiCURe (Appel à projet Take Off #3 : Cursus - ACCOMPAGNER LA TRANSFORMATION ET/OU LA CRÉATION DE CURSUS), adossé concrètement sur la trame pédagogique complète du M1 et du M2,   a pour ambition de donner  une visibilité internationale à la formation en Eco-épidémiologie. Il permettra de développer des partenariats avec des universités et des institutions étrangères.

Lire plus

Organisation

Contrôle des connaissances

Défini à l'échelle de chaque Unité d'enseignement : Contrôle terminal, ou Contrôle continu, ou Oral, Individuel ou par groupe.

L’évaluation des stages constitue un contrôle continu spécifique : - évaluation d'un rapport ou d'un mémoire - soutenance devant un jury

Lire plus

Aménagements particuliers

M1 spécifique aux étudiants de 4ième année de pharmacie, filière recherche, pour concentrer la formation sur les compétences non abordées dans leur cursus antérieur

Lire plus

Programme

Tronc très majoritairement commun en M1 semestre 1, avec une option libre permettant d’explorer des domaines et d’approfondir des enjeux.

Le choix du parcours se prépare dès le semestre 2 du M1 par le choix d’une option d’orientation apportant des éléments d’approfondissement dans la démarche de recherche ou de gestion. Il sera également préparé par le choix du thème de stage ou Projet Tuteuré Approfondi.

Les 4 champs de spécialisations possibles quelque soit le parcours pré-senti ( cf savoir -faire et compétences ) ne sont pas des thèmes hermétiques entre eux, mais présente des interfaces. Ils sont  travaillés dès le M1 S2 au cours de projets thématiques, du stage ou Projet Tuteuré Approfondi.

Lire plus
  • Problématiques et enjeux de l'épidémiologie des maladies

    4 crédits
  • Etude de la variabilité

    4 crédits
  • Ecology Keys

    2 crédits
  • Système d’information et bases de données

    4 crédits
  • Ecologie et Evolution des micro-organismes et du parasitisme

    6 crédits
  • Organismes pathogènes : des virus aux helminthes

    4 crédits
  • CHOIX S1

    4 crédits
    • Au choix : 1 parmi 4

      •  Phylogénie et Evolution

      • Risque alimentaire

        4 crédits
        • Risque alimentaire 1

          2 crédits
        • Risque alimentaire 2

          2 crédits
      • Eau et Santé Publique

      • Compléments de Compétences

        4 crédits
  • Description et inférence

    2 crédits
  • Outils d'épidémiologie

    2 crédits
  • CHOIX S2

    14 crédits
    • CHOIX 3

      4 crédits
      • Au choix : 1 parmi 7

        • Santé publique et prévention

          4 crédits
        • Politique de Santé et Santé Publique

        • Génomique évolutive

          4 crédits
        • Ecologie évolutive

          4 crédits
        • EXDIM : Exploration des données multidimensionnelles

          4 crédits
        • Alignement et Phylogénie

          4 crédits
        • Choix 5

          4 crédits
          • Bioinformatics Learning Lab

            2 crédits
          • Information biologique

            2 crédits
    • CHOIX 4

      10 crédits
      • Au choix : 1 parmi 2

        • Projet tuteuré approfondi

          10 crédits
        • Stage

          10 crédits
  • Analyses longitudinales, transversales et épidemiologiques

    4 crédits
  • Emergence : Contextes éco-épidémiologiques et mécanismes

    8 crédits
  • Préparation au stage ou projet tutoré approfondi

    2 crédits