• Durée

    1 ou 2 ans

  • Composante

    Faculté de Médecine

Présentation

Le Master a pour vocation d'offrir aux cadres de santé d'une part, aux médecins et professions médicales d'autres part, et plus généralement aux acteurs de la santé une formation complémentaire à leur formation technique initiale dans le domaines des sciences humaines et de la gérontologie. Il offre ainsi au sein de la Faculté de Médecine de Montpellier une formation spécifique orientée vers les préoccupations nouvelles autour de la dépendance et de l’autonomie dans un contexte dans lequel la voie universitaire devient une nécessité.

Dans le domaine de la gestion de la relation humaine autour de la maladie chronique, de la gestion des établissements et services spécialisés en gérontologie et de la recherche en sciences humaines et sociales, l'Université de Montpellier est particulièrement bien placée pour proposer une formation à la fois intégrée à l'offre de santé et orientée vers les sciences humaines.

Le Master est ses 3 parcours représentent ainsi une offre originale et inédite sur la santé entre science de la vie et science de l'humain au sein d'une université médicale.

Lire plus

Objectifs

Savoir faire et compétences

Dimension internationale

Organisation

Contrôle des connaissances

Aménagements particuliers

Modalités d'alternance

Programme

Lien vers le département Master Santé :

http://shsmed.edu.umontpellier.fr

Lire plus

Sélectionnez un programme

Épidémiologie, Données de Santé, Biostatistique - EDSB

Le parcours proposé est une évolution du parcours « Statistiques pour les Sciences de la Santé » de la mention « Mathématiques» de la précédente période. Le Master 1 devient commun avec le parcours « épidémiologie, données de santé, biostatistiques – Data Analyst pour les Sciences du Vivant » avec lequel la mutualisation était déjà très importante pendant la précédente période. 

Son objectif reste de fournir à des étudiants issus principalement du cursus Santé et de licences de biologie d’acquérir une double-compétence en biostatistiques. Cette double compétence est particulièrement recherchée sur le marché de l’emploi comme le montrent les chiffres du taux d’insertion à la sortie du parcours. Nos étudiants sont de véritables atouts dans une équipe puisqu’ils ont la culture nécessaire en biologie/santé pour maîtriser la problématique d’intérêt et la compétence pour analyser les données de façon adéquate. Cette analyse adéquate des données en biologie/santé est un enjeu majeur pour la recherche des années à venir car les données sont de plus en plus volumineuses et nombreuses et des erreurs dans leur analyse peut conduire (et a déjà conduit par le passé) à des conclusions erronées ou non reproductibles décrédibilisant l’ensemble de la filière recherche. Une expertise réelle en analyse de données est donc aujourd’hui indispensable pour permettre de répondre à des questions biologiques complexes. Cet objectif est l’ « ADN » de notre formation et perdure pour la prochaine période.

En complément, le changement de mention a pour premier objectif d’être en cohérence avec l’origine souhaitée de nos étudiants : la situation dans la mention « Mathématiques » était trompeuse puisque nous ne recruterons que des étudiants issus des filières de santé et de biologie pour leur offrir une double compétence en biostatistiques. Or ces étudiants ne vont pas naturellement chercher leur master dans une mention « Mathématiques ».  Notre lisibilité était donc compromise par ce rattachement.

En termes d’évolution, il correspond à un besoin concernant le public cible qui sera constitué d’étudiants en Santé et d’étudiants en réorientation issus du Parcours d’Accès Spécifique Santé (PASS) et de la Licence Accès Santé(LAS), en cours de mise en place dans le cadre de la réforme de la PACES.

De plus, nous avons fait évoluer le contenu de la formation pour permettre aux étudiants en santé et en biologie d’acquérir des compétences toujours plus proches du marché de l’emploi en biostatistiques : introduction du langage Python, renforcement des enseignements en Machine Learning et intelligence artificielle. Cette évolution est également en cohérence avec le changement de mention car les applications en santé de ces méthodes sont de plus en plus nombreuses (recherche de biomarqueurs, médecine personnalisée,…).

Voir la page complète de ce parcours

REHAB

Cette offre de formation n’existait pas jusqu’à présent au sein de la Faculté de Médecine Montpellier Nîmes de l’Université de Montpellier. Le parcours REHAB répond aux nouveaux besoins de formation liés à l’évolution du système de santé :

  • Évolution des professions de santé :
    • Élargissement des champs de recherche des professions médicales et chirurgicales
    • Universitarisation des professions paramédicales, en particulier des professions de rééducation
  • Création de nouveaux métiers entrant dans le champ de la rééducation : enseignants en activités physiques adaptées, ingénieurs numériques santé (réalité virtuelle, domotique, robotique, objets connectés, big data, interfaces cerveau ordinateur, stimulation électrique fonctionnelles, neuromodulation, capteurs embarqués…..), opérateurs de télémédecine, référents de parcours, techniciens de plateaux techniques de rééducation….La formation à ces nouveaux métiers permettra de créer des filières nouvelles de formation au sortir des LAS.

Le Parcours REHAB du Master Santé a pour objectif de former des chercheurs dans le domaine de la Rééducation et de la Réadaptation. C’est une formation à la recherche en santé, spécifiquement orientée sur le fonctionnement de l’être humain en situation normale ou pathologique dans une perspective de diminution des déficiences sensori-motrices, de récupération ou de compensation des limitations d’activité et de diminutions des handicaps.

Cette formation en deux ans est ouverte aux étudiants en santé, aux étudiants des disciplines scientifiques et aux étudiants en sciences et techniques des activités physiques et sportives.

L'originalité de ce parcours réside dans la richesse des enseignements fondés sur une approche interdisciplinaire en santé apportant des connaissances scientifiques dans le domaine de la rééducation et de la réadaptation, ainsi que des connaissances méthodologiques théoriques comme pratiques permettant la mise en place de stratégies de recherche d’excellence visant à améliorer l’état de santé de la population, à réduire le handicap neuro-locomoteur et à mieux comprendre les enjeux complexes de l’évolution des systèmes de santé autant sociétaux que technologiques .

Le Parcours REHAB du Master Santé de l’UFR Médecine Montpellier/Nîmes est constitué d'un M1 commun porté par l’URF médecine et de deux sous parcours de Master 2 : MAP et HAT

Voir la page complète de ce parcours

Soin Humanités Société - SHS

Le master créé en 2011 au sein de la Faculté de Médecine de Montpellier (UM1) par les Pr. Pierre Dujols et Laurent Visier, s'inscrit dans les évolutions récentes de la prise en compte des maladies chroniques.

Les acteurs de la santé sont appelés à participer au développement de compétences de recherche dans les domaines des perceptions de la maladie, de l'organisation sociale mise en place autour d'elle, de la structuration de réseaux et de l'éducation à la santé. Cette recherche doit s'appuyer sur des savoirs en sciences de la vie et en sciences humaines et sociales afin de pouvoir appréhender des "objets hybrides". C'est désormais à l'interface entre les connaissances des sciences de la vie et des sciences humaines que se produisent les changements les plus importants. Dès lors, le strict partage entre sciences de l'homme et sciences de la vie n'est plus opérant. Les chercheurs investiguant le champs de la maladie chronique doivent être en capacité d'aborder les questions de santé dans leur double dimension biologique et sociale.

De nouvelles compétences sont requises pour mener des recherches de bon niveau autour des maladies de longue durée, de la chronicité, de l'allongement de la vie et du handicap.

Voir la page complète de ce parcours

Soin Digital- Télémédecine, Télésoin SD - TT

Voir la page complète de ce parcours

Gérontologie : encadrement et coordination des services et structures - ECSS

Ce Master 2 de Gérontologie a pour objectif de former l’ensemble des professionnels travaillant dans les secteurs de la gériatrie et de la gérontologie. Ce diplôme de niveau 1 s’adresse aux personnes occupant ou souhaitant occuper un poste de cadre dans un établissement social, médico-social, sanitaire ou dans des structures privées de conseil, de formation dans le secteur de la gérontologie.

Le Master 2 professionnel de Gérontologie a été créé en 2004 par le Professeur Claude Jeandel, à la demande des professionnels du secteur qui souhaitaient que soient développées, dans la région Languedoc-Roussillon, des formations spécifiques à l’accompagnement des personnes âgées. Cette formation est pluridisciplinaire, elle associe les acteurs gérontologiques de la Région et les acteurs de l’enseignement universitaire.

 

DÉBOUCHÉS

  • Direction d’établissement médico-social,
  • Direction de services d’aide à domicile et d’aide à la personne,
  • Cadre d’établissement médico-social,
  • Coordonnateur de services ou d’institutions médico-sociales,
  • Chargé de mission, chef de projet dans le secteur médico-social au sein des collectivités territoriales ou de structures privées,
  • Formation dans le champ gérontologique,
  • Animation de dispositifs gérontologiques territorialisés (CLIC, réseau de santé…).

Le Master alterne les sessions de cours (1 semaine par mois de septembre à juin) et des périodes de stage (3 à 6 mois), ce qui permet d’ancrer immédiatement les enseignements théoriques dans la pratique professionnelle.

Voir la page complète de ce parcours

Expertise en gérontologie - Trans-Innov-Longévité - TIL

L’université de Montpellier a ouvert en septembre 2014 un Master 2 intitulé  « Expertise en gérontologie » –  IDEFI-TIL (Initiative d’Excellence en Formations Innovantes -Trans Innov Longévité).

Ce Master est dispensé à 80% en e-learning (cours enregistrés accessibles via une plateforme) et à 20% en présentiel. Chaque étudiant inscrit bénéficie d’un tutorat individuel effectué par un professionnel du secteur en exercice avec lequel l’étudiant est en relation étroite tout au long de l’année. L’enseignement en e-learning permet aux professionnels en exercice et aux personnes éloignés géographiquement de l’université de pouvoir bénéficier d’un enseignement universitaire de qualité.

Ce Master 2 est co-habilité avec l’Université Pierre et Marie Curie Paris VI et coordonné par l’UNF3S (Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport).

Système interuniversitaire transdisciplinaire d’excellence appliqué aux métiers de la Longévité et de l’Autonomie, le projet Trans-Innov-Longévité (TIL) est l’un des projets lauréats de l’action IDEFI du programme Investissement d’Avenir de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). Il modélise un dispositif innovant de formations interuniversitaires transversales adaptées tant aux formations initiales qu’aux formations tout au long de la vie. Il démultiplie un système de formations d’excellence s’appuyant sur la potentialisation de réseaux universitaires nationaux et internationaux.

TIL favorise l’accès pour de nouveaux publics à de nouvelles filières universitaires diplômantes, offrant une grande diversité de maquettes et de parcours pédagogiques hybrides, construits sur des aptitudes pluri et transdisciplinaires, autour d’une ingénierie pédagogique structurée mais flexible. Il construit pour cela une offre globale, en combinant des formations en présentiel et à distance dispensées par des enseignants universitaires qui dirigent les masters et encadrent et habilitent des professionnels issus de filières multidisciplinaires, qui assurent des fonctions de formateurs-tuteurs. TIL s’appuie donc sur une nouvelle stratégie d’ingénierie pédagogique associant une base de ressources numériques d’enseignement produites par les universitaires et par les tuteurs-formateurs.

TIL est un diplôme de niveau master universitaire préparant aux métiers de responsabilité en gérontologie dans le secteur de la santé et du médico-social, ainsi qu’à de nombreux métiers en interface avec la gérontologie. TIL est conçu pour l’acquisition de compétences multiples.

Voir la page complète de ce parcours