• Niveau d'étude visé

    BAC +5

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    Faculté de pharmacie, Faculté des Sciences, Faculté de Médecine

  • Langue(s) d'enseignement

    Français, Anglais

Présentation

Le master Biologie-Santé est organisé en 12 parcours couvrant un large choix de formation et de débouchés (i) vers la recherche en biologie et en santé dans des structures publiques et privées ou (ii) vers des métiers techniques et de réglementation, en biotechnologie pour la santé, pour le médicament, en neuroprothèses et en essais cliniques. Ce master porté par les facultés de Médecine, de Pharmacie et des Sciences de l’Université de Montpellier permet à l’offre de formation une réelle cohérence et transdisciplinarité.

4 parcours du master Biologie-Santé s’orientent plus spécifiquement vers une professionnalisation, tout en gardant la possibilité de poursuivre en doctorat à l’issue du master :

  • Ingénierie thérapeutique et bioproduction en biotechnologie santé (IBIS)
  • Gestion et évaluation des essais thérapeutiques (GET)
  • Management de projets et innovation en Biotechnologie (BIOTIN)
  • Neuroprothèses

 

7 autres parcours sont plus axés vers la recherche fondamentale avec la poursuite des études en doctorat, tout en gardant la possibilité d’une insertion professionnelle dès la fin du master :

  • Cancer biology
  • Chimie médicinale et translationnelle
  • Epigénétique, Génétique et Biologie Cellulaire (EpiGenBio)
  • Infection Biology
  • Médecine expérimentale et régénératrice (MER)
  • Neurosciences
  • Quantitative Biology (qBio)

 

Le parcours DYMAMEID -  Dynamic of Emergence of Infectious Diseases - est réservé à des étudiants inscrits dans des Universités partenaires principalement en Asie.

L’environnement scientifique du master Biologie-Santé de l’Université de Montpellier est exceptionnel. En effet, ce master est très fortement adossé à la recherche, avec l’implication d’enseignants-chercheurs et de chercheurs qui travaillent dans les nombreux instituts et laboratoires de Montpellier et plus largement de la région. L’offre de formation du master Biologie Santé est en parfaite adéquation avec les axes scientifiques du Pôle de recherche Biologie Santé de l’I-SITE MUSE (Montpellier Université d’Excellence). Cette concordance entre enseignement et recherche offre aux étudiants du master un large choix de laboratoires publics ou privés pour effectuer leurs stages (M1 et M2) mais également leur permet d’assister à des conférences, des ateliers, des journées thématiques qui apportent une ouverture scientifique indéniable et des interactions avec le monde professionnel.

Les différents parcours du Master partagent des unités d’enseignement (UEs de tronc commun). La transversalité de ces UEs de tronc commun en M1 comme en M2 s’inscrit dans une volonté d’interaction entre les parcours de la mention Biologie Santé.

Les enseignements en anglais se généralisent progressivement.

Le public accueilli est constitué d’étudiants en sciences ou en santé. L’entrée en première année de Master (M1) est sélective. Les demandes se font via la plateforme e-Candidat en général aux mois d’avril – mai. Les dates exactes d’ouverture et de fermeture de la plateforme varient en fonction des parcours.

Lire plus

Programme

Sélectionnez un programme

DYNAMEID Dynamic and Emergence of Infectious Diseases

Le programme de master DYNAMEID (Dynamic of Emerging and Infectious Diseases) est le résultat de la volonté de 5 universités : Université de Montpellier - UM (France), Université de Varsovie - UW (Pologne), Université Gadjah Mada - UGM (Indonésie), Putra University Malaysia - UPM (Malaisie) et Mahidol University - MU (Thaïlande), d'un Institut de recherche (CIRAD) et d'une Association : ASAIHL (Association of Southeast Asian Institutions of Higher Learning) de développer ensemble un enseignement en infectiologie centré sur les pathogènes émergents et la dynamique des maladies émergentes infectieuses. Le Master DYNAMEID réunit des équipes pédagogiques de chacun de ces établissements. L'enseignement est organisé sur la base du fuseau horaire de l'Asie de l'Est, GMT+7. Les cours sont transmis aux différents sites par visioconférence. L'épidémie COVID-19 illustre parfaitement la nécessité de programmes comme DYNAMEID, tant au niveau du thème que de l'organisation. Cette dernière pandémie fait suite à l'émergence d'autres pathogènes tels que le SRAS-CoV, le MERS-CoV, le VIH, le virus Zika, le virus de la dengue ou le virus du Chikungunya, mais aussi à l'émergence de résistances à des médicaments tels que l'artémisinine pour le Plasmodium falciparum (agent responsable du paludisme) ou les antibiotiques pour les bactéries multirésistantes. Le programme de master DYNAMEID vise à former des scientifiques à la compréhension globale des maladies infectieuses. Les diplômés seront capables d'aborder ces questions dans des institutions de recherche mais aussi de travailler dans le cadre de partenariats internationaux avec les autorités sanitaires nationales et les organisations internationales pour la gestion et la prévention de ces maladies. Cette formation permet la poursuite d'études en doctorat (PhD).

Voir la page complète de ce parcours

NEUROPROTHESES SENSORIELLES ET MOTRICES

Initialement crée autour des prothèses auditives (implant d’oreille moyenne, implants cochléaires, implant du tronc cérébral), ce parcours a pour vocation d’élargir son champ de formation aux neuroprothèses sensorielles (implants visuels) et motrices (stimulateurs). Ce parcours offre une formation approfondie dans les domaines de la neurostimulation, des prothèses implantables, de l’adaptation prothétique ainsi que dans l’exploration fonctionnelle sensorielle et motrice. Cette formation répond à un besoin reconnu par tous les acteurs, médecins, neuroprothésistes, personnels soignants, en quête d’une formation solide dans le domaine de la neuroprothèse. Une telle formation demande des connaissances qui ne peuvent être acquises en seulement 3 ans. Le développement des prothèses implantables et la spécificité des populations auxquelles elles s’adressent nécessitent une formation universitaire complémentaire professionnalisante d’un niveau Master (Bac+5), pouvant déboucher sur des études doctorales.

Voir la page complète de ce parcours

CHIMIE MEDICINALE TRANSLATIONNELLE

Voir la page complète de ce parcours

IBIS Ingénierie thérapeutique et Bioproduction en Biotechnologie-Santé

Le parcours IBIS pour Ingéniérie thérapeutique et Bioproduction en Biotechnologie santé (Biotechnologies rouges) de la Mention Biologie Santé est destiné à apporter une formation aux étudiants en vue de créer et de produire les thérapies de demain, en utilisant les outils issus des biotechnologies. Les progrès scientifiques réalisés dans la compréhension des maladies humaines conduisent à des innovations en santé, pour la plupart portées par les entreprises de biotechnologies. Le dynamisme français et mondial dans la création de sociétés hautement spécialisées, avec un savoir-faire particulier, doit coïncider avec une évolution des formations menant à ces nouveaux métiers et compétences.

Ces thérapies sont complexes dans leur nature et leur utilis

ation thérapeutique, et leur obtention va donc faire appel à des compétences pluridisciplinaires et transversales en biotechnologies auquel le parcours IBIS se propose de répondre. Le parcours IBIS s'appuie sur les besoins des industriels du secteur, qui sont notamment recensés dans le rapport du Leem (l'organisation professionnelle des entreprises du médicament) "Plan compétences, Biotech/innovations, santé2020".

Les aspects développés concernent :

- Les outils biotechnologiques destinés à la découverte de molécules thérapeutiques innovantes, de nature biologique (protéines et anticorps recombinants, cellules) ou chimique.

- L'ingénierie des bioprocédés destinés à la production industrielle de ces composés sera également développée tout comme leur formulation et leur vectorisation (nanobiotechnologies).

Par ailleurs une ouverture vers les biotechnologies agro-environnementales (vertes et jaunes), marines (bleues) et industrielles (blanches) sera offerte à travers des unités d'enseignement transversales avec d'autres masters. De plus, une entente est prévue avec Polytech Montpellier afin d'offrir une double formation validée par une double diplôme Ingénieur/Master :

      - à 2 étudiants issus de Polytech Montpellier par an, Génie biologique et Alimentaire GBA, pour accéder au secteur des biotechnologies santé (pharmacie, cosmétique...)

      - à 2 étudiants issus du Master Biologie-Santé/IBIS par an, pour accéder au domaine de l'agroalimentaire et de la nutrition.

En résumé, le parcours IBIS est une formation innovante dans le domaine des biotechnologies santé, destinée à répondre aux besoins des industriels du secteur, en proposant un enseignement appliqué, pluridisciplinaire, pratique et intégré, destiné à des étudiants scientifique, pharmacien, ingénieurs ou en formation continue.

Voir la page complète de ce parcours

Epigénétique, Génétique et Biologie cellulaire (EpiGenBio)

Au niveau du M1, un socle commun obligatoire de connaissances permet l’acquisition et la consolidation de connaissances fondamentales en génétique, génomique, biologie cellulaire et du développement. Dès cette première année, une orientation vers un renforcement des connaissances en génétique est proposée par la possibilité de choisir 3 UEs de génétique. Il faut noter que l’enseignement en M1 est transversal puisque de nombreuses UEs sont communes à différents parcours du Master Biologie-Santé. Cette organisation permet ainsi d’élaborer un parcours personnalisé au choix : bases moléculaires des maladies héréditaires, signalisation, biochimie structurale, biostatistiques, physiopathologie ou programmation R.      .

Au niveau du M2, les enseignements sont très directement associés aux laboratoires de recherche. Un enseignement obligatoire à choix est complété par un enseignement de parcours thématique.

Cette organisation permet une transversalité de la formation et une ouverture à l’international.

Dans le cadre thématique, un workshop/atelier en Epigénétique est organisé. Cet atelier offre l’occasion de rassembler des scientifiques et cliniciens de renommée internationale travaillant sur des thématiques d’actualité dans le domaine de la génétique et de l’épigénétique (programme évolutif). L’objectif de ce workshop est double : offrir une formation poussée dans les différents domaines de la recherche en génétique tout en donnant l’occasion d’un échange entre les étudiants et les professionnels sur le déroulement de leurs carrières.

Durant cet enseignement, des sessions de cours magistraux sont couplées à des séminaires invités assurés par des chercheurs ayant participé à des avancées majeures dans le domaine traité.

Ces sessions d’enseignement sont ensuite approfondies sous forme d’analyse d’articles, de discussions méthodologiques et de tables rondes avec des chercheurs spécialisés. Chaque étudiant bénéficie ainsi d’un encadrement personnalisé qui lui donne la possibilité d’un échange direct avec des professionnels. Une journée est également consacrée au devenir professionnel.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Each year, students will take theoretical and practical courses (internships). The program includes:

  • 3 required core courses (15 credits), shared with the other specializations of the BioHealth Master’s program:
  • 3 courses (15 credits) to be chosen among optional courses
  • A 5-credit English course
  • Internships and personal research projects.

The aim of the first year (M1) of this specialization is to consolidate and acquire new fundamental knowledge in Genetics, Genomics, Cell and Developmental Biology.  Building on three required common core courses, students will choose additional courses for 15 credits to create their own personalized curriculum. Optional courses cover various topics such as the Molecular Basis of Diseases, Cell Signaling, Structural Biology, Statistics, Physiopathology, or R programming.      

During the second year (M2), a series of advanced courses exploring major topics in Genetics, Epigenetics, Cell and Developmental Biology will be taught by scientific and medical researchers from various research institutes and hospitals in Montpellier, as well as by selected international guest speakers.

In this context, a workshop in Epigenetics is organized every year with leaders in the field.  The goal is to introduce various aspects of epigenetic research with a highly interactive approach.  We also dedicate time to discuss critical issues linked to ethics in science and to the choice of both academic and private sector career paths.

During both years, students will be trained to analyze research articles and to discuss methodology, working with an academic advisor. 

The second semester of each year will be largely devoted to internships in research laboratories. Thus, students will have the opportunity to select among research internship projects at one of the many local Institutes in Montpellier or elsewhere in France, or abroad.

Voir la page complète de ce parcours

Quantitative Biology (qBio)

At the crossroads of Biology, Physics, Chemistry and Bioinformatics, qbio is the graduate program destined for students interested in studying Biology with a quantitative perspective founded on transdisciplinary approaches.

The qbio curriculum has been designed to be highly innovative in pedagogical terms. Discussions animated by the teachers, together with the observation and manipulation of real material and concrete difficulties will help the students to make the different subjects their own.

Qbio bases its foundations on practical project-based teaching units in the first year. The second year is focused on internships, communication and scientific writing. The background of different disciplines will be refreshed during the Bootcamp, an intensive teaching unit held at the beginning of the master.

For more information and a detailed description of the different courses, check out our website https://qbio.umontpellier.fr

Voir la page complète de ce parcours

Cancer Biology

Le programme proposé dans le cadre du parcours «Cancer Biology» permet aux étudiants de comprendre les bases moléculaires du cancer et d’explorer le rationnel scientifique des thérapies anti-tumorales dans un environnement scientifique et médical de pointe. La formation est soutenue par le Centre de Recherche Intégré en Cancérologie (le SIRIC Montpellier Cancer), qui regroupe un centre de la lutte contre le cancer (l’ICM, l’Institut du Cancer de Montpellier), le CHU de Montpellier et une centaine d’équipes localisées dans différents institut de recherche montpelliérains et susceptibles d’accueillir les étudiants de Master Cancer Biology pour les stages de Master et éventuellement pour les thèses de doctorat.

The curriculum offered in the "Cancer Biology" course will allow students to acquire understanding of the molecular and cellular basis of cancer and the rationale underlying cancer therapies, in a leading scientific and medical environment. This course is supported by the Montpellier comprehensive cancer centre (SIRIC Montpellier Cancer) which is composed of the Regional Cancer Centre (ICM), Montpellier University hospital, and over a hundred research teams located in different Montpellier research institutes. These teams propose internships for Masters students and, for those who continue after the Masters, PhD.

Voir la page complète de ce parcours

Infection Biology

Ce parcours est consacré à la microbiologie au sens large, incluant ici la réponse immunitaire à l’infection. Il vise à assurer une formation de niveau Master sur les processus infectieux et les agents pathogènes de l’Homme (bactéries, virus, parasites unicellulaires...).

Ce qui caractérise notamment ce Master est l’orientation des enseignements sur les aspects moléculaires et cellulaires de l’infection. Il est ancré dans la communauté des laboratoires de recherche de Montpellier s’intéressant à ces aspects de l’infectiologie, laboratoires universitaires (facultés des Sciences, de Médecine, de Pharmacie), instituts de recherche (CNRS, INSERM, IRD, CIRAD...) et centres hospitaliers universitaires de Montpellier et de Nîmes.

Les laboratoires susceptibles d’accueillir des étudiants dans le cadre de ce Parcours de Master (ainsi qu’éventuellement pour un doctorat ultérieur) sont pour la très grande majorité associés aux grands instituts de recherche français et sont particulièrement nombreux (plus de 70 encadrants HDR). Ils représentent une grande expertise dans le domaine, comme le montrent leur engagement dans des projets nationaux ou européens, et leur visibilité internationale bien établie. Les liens avec le groupe COIMBRA d’universités européennes donnent également une ouverture internationale à ce parcours de Master. Le Pôle de compétitivité interrégional PACA-LR EuroBiomed (dont un des axes majeurs est «Diagnostic et thérapeutique des maladies infectieuses et tropicales») et l’IHU «Méditerranée-Infection/Infectiopole Sud» auxquels sont associés de nombreux chercheurs impliqués dans ce parcours, constituent des leviers d’innovation et potentiellement d’insertion économique.

L’enseignement intégré pour les deux années de Master, bien que non-exhaustif dans le domaine, vise à donner aux étudiants un niveau de compétences leur permettant d’appréhender n’importe quelle thématique spécifique en recherche ou en développement dans les domaines de la Microbiologie, sous leurs aspects moléculaires et cellulaires. L’enseignement est dispensé en anglais. Les cours sont dispensés sous la forme de conférences abordant jusqu’aux travaux de recherche les plus récents et sous la forme d’enseignements dirigés avec analyse critique d’articles. La formation pratique est réalisée pour l’essentiel au sein de laboratoires de recherche (2 stages en M1, 1 stage en M2) mais aussi par des travaux pratiques en immunologie.

Voir la page complète de ce parcours

Neurosciences

Cette formation aborde les grandes fonctions physio-pathologiques du système nerveux. Elle est axée sur des aspects fondamentaux en neurobiologie et en neurophysiologie, et aborde des aspects moléculaires, cellulaires et intégrés de la communication neuronale et de l'intégration des signaux synaptiques à la bases des comportement d’un individu. Ces différents aspects sont traités dans le cadre d'un fonctionnement normal et pathologique du système nerveux. Les enseignements couvriront les dernières avancées conceptuelles et technologiques en neuroscience, ainsi que les progrès récents obtenus dans la compréhension et le traitement des principales maladies neurologiques et psychiatriques. Une attention particulière sera donnée pour expliquer et présenter les interconnexions cruciales entre les recherches fondamentale, translationnelle et clinique dans le développement de thérapies innovantes.

Voir la page complète de ce parcours

Médecine Expérimentale et Régénératrice

Cette formation organisée sur 2 ans aborde les grandes fonctions physiologiques et les méthodes les plus avancées permettant de normaliser les homéostasies perturbées par les pathologies. Cette approche translationnelle est permise par les nombreuses interactions entre fondamentalistes et cliniciens.

Les approches ciblées et plus particulièrement les méthodes thérapeutiques modernes chez l’homme sont abordées.

Il s’appuie sur les compétences de spécialistes des unités de recherche montpelliéraines et du territoire national.

Voir la page complète de ce parcours

BIOTIN

Le master parcours BIOTIN de la mention biologie-santé est un parcours habilité par les universités de Montpellier et de Nîmes et par l’Institut Mines-Télécom. Il est aussi en convention avec Polytech, la Kedge Business School de Marseille, l’Etablissement Français du Sang et collabore avec Inserm-transfert. Il est labellisé par le pôle de compétitivité Eurobiomed qui coordonne les activités santé académiques et industrielles de PACA et d’Occitanie soit outre les organismes de recherche et les universités, environ 300 entreprises de biotechnologie ou pharmaceutiques.

Voir la page complète de ce parcours