Sciences

Physique Numérique (PhysNum)

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Structure de formation

    Faculté des Sciences

  • Langue(s) d'enseignement

    Français

Présentation

Le parcours de Master Physique Numérique / Physique Informatique est une formation unique en France. Il offre :

  • Une double compétence en Physique et Informatique
  • Une spécialisation en « Physique Numérique »(Computational Physics).

Cette formation s’adresse à des étudiants ayant une formation initiale de Physique qui souhaitent acquérir une double compétence qui ouvre des débouchés professionnels à partir de bac+5. Les diplômés sont notamment des spécialistes en « Physique Numérique », qui traite de la modélisation et de la simulation en Physique et qui constitue une spécialité développée dans de nombreux masters anglo-saxons. Cette branche de la Physique concerne l’ensemble des applications qui mettent en œuvre les ordinateurs pour le calcul scientifique, la conception et l’optimisation des systèmes physiques.

Avec le développement des performances des ordinateurs, le domaine de la simulation a connu un essor croissant aussi bien dans les entreprises que dans les organismes de recherche. La simulation numérique permet de réaliser des expériences sur ordinateur qui accélèrent le développement de nouveaux concepts et dispositifs, et qui assurent d’importantes économies en évitant des étapes de fabrication et d’expérimentation longues et coûteuses.

Lire plus

Objectifs

A l’issue de ce Master, les diplômés seront en mesure de :

  • Concevoir un algorithme adapté à la résolution d’un problème numérique et le traduire dans un langage de programmation.
  • Discuter aussi bien avec des experts métiers qu’avec des informaticiens pour développer ou faire évoluer des solutions logicielles efficaces et pérennes.
  • Utiliser des codes de simulation spécialisés dans différents domaines de la Physique : mécanique quantique, science des matériaux, dynamique moléculaire, électromagnétisme, photonique, etc.
  • Mettre en œuvre différents paradigmes et langages de programmation (par exemple : Système, Programmation Orientée Objet, Bases de données, Calcul Haute Performance, langages : Java, C, Python, etc.).

Outre la physique générale, les méthodes mathématiques et l’informatique de base, les diplômés de ce parcours maîtriseront un ensemble de méthodes numériques très utilisées dans les laboratoires de recherche et/ou dans les départements R&D de grands groupes/entreprises des secteurs public et privé.  

Lire plus

Savoir faire et compétences

Physique numérique (computational physics), méthodes mathématiques pour la physique, bases de l’informatique, Calcul haute performance, introduction à l’intelligence artificielle.

  • Développer une double compétence en physique et informatique, notamment en algorithmique, programmation, base de données, systèmes d'information
  • Savoir mettre en œuvre le calcul scientifique haute performance, l'analyse numérique et l'optimisation.
Lire plus

Organisation

Contrôle des connaissances

https://mcc.umontpellier.fr/ regroupe l'ensemble des unités d'enseignements (UE) et leurs modalités de contrôles des connaissances.

Lire plus

Ouvert en alternance

Cet enseignement est ouvert en alternance.

Stages, projets tutorés

Stage

Obligatoire

2 projets tuteurés : 1 au S1 et 1 au S4.

1 stage de fin de M2. 

Lire plus

Programme

Le Master est organisé en quatre semestres qui constituent chacun une spécialisation progressive. Chaque semestre comporte 30 ECTS et doit être validé indépendamment (il n’y a pas de compensation inter semestrielle). Pour valider chaque année il faut donc valider séparément les 2 semestres et pour obtenir le diplôme il faut valider les 2 années.

Le Master 1ère année concerne la mise en place des fondamentaux en Physique et Informatique. Il comprend des UE d’Informatique mutualisées avec le Département d’Enseignement d’Informatique et des UE de Physique générale communes aux différents parcours de la mention Physique Fondamentale et Applications.

Le Master 2ème année vise une spécialisation en Physique Numérique (Computational Physics). Il comprend des UE spécialisées dans la simulation appliquée à différents domaines de la physique

Lire plus

Sélectionnez un programme

  • Atomes, Molécules et Rayonnement

    5 crédits42h
  • Hydrodynamique

    4 crédits33h
  • Système

    4 crédits
  • Système d’information et bases de données

    4 crédits
  • Physique de la matière condensée 1

    5 crédits42h
  • POO

    4 crédits
  • Anglais M1 PFA

    2 crédits21h
  • Éléments de base de l'informatique partie A

    2 crédits
  • Projet tuteuré M1 PhysNum + Immersion

    10 crédits
  • Acquisition et traitements des données 2

    2 crédits16,5h
  • Acquisition et traitements des données 1

    3 crédits24h
  • Physique de la Matière Condensée 2

    5 crédits42h
  • Physique statistique

    6 crédits49,5h
  • Conduite de projet

    4 crédits
  • Simulation atomistique des matériaux

    5 crédits39h
  • Simulation des structures quantiques

    3 crédits21h
  • Simulations atomistiques avancées

    5 crédits39h
  • Anglais M2 PFA

    2 crédits21h
  • Connaissances de l'entreprise

    2 crédits16h
  • Traitement des Images en Physique

    4 crédits24h
  • Simulation en électromagnétisme

    4 crédits30h
  • Introduction à l'intelligence artificielle pour la physique

    2 crédits15h
  • Méthodes mathématiques pour la Physique Numérique

    3 crédits21h
  • Projet tuteuré M2 PhysNum

    5 crédits
  • Stage M2 PhysNum

    25 crédits

Admission

Public cible

Détenteurs d’une licence ou d’un master de physique.  

Accueil des étudiants Erasmus et Campus France.

Lire plus

Pré-requis recommandés

Programme d’une licence de Physique classique. Avoir suivi des modules de physique numérique est un plus apprécié.  

Lire plus

Et après

Poursuites d'études

Chaque année plusieurs étudiants poursuivent également en thèse dans des laboratoires et organismes de recherche.

Lire plus

Poursuites d'études à l'étranger

Il est tout à fait possible de poursuivre en thèse à l’étranger avec le master physique numérique.  

Lire plus

Passerelles et réorientation

Ce parcours est spécifique par construction ce qui limite les passerelles avec les autres parcours du master de physique de Montpellier.

Lire plus

Insertion professionnelle

A Bac+5, les débouchés sont nombreux dans le domaine des ESN (Entreprises de Services du Numérique, ex-SSII Société de Services en Ingénierie Informatique) qui apprécient particulièrement les formations double compétence 

Le taux d’insertion 30 mois après l’obtention du master est de 96%, réparti entre thèses (30%), poursuites d’étude (19%) et emplois (48%) (cf enquête OSIPE).

Lire plus