• Niveau d'étude visé

    BAC +5

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    Faculté des Sciences

  • Langue(s) d'enseignement

    Français

Présentation

Le Master Physique Fondamentale et Applications de l'Université de Montpellier offre une formation très diversifiée qui couvre différents domaines de la Physique qui vont de l’astrophysique aux nanomatériaux en passant par la physique de la matière molle et des systèmes biologiques. Des formations dans les domaines émergents de l’interface physique-chimie, physique-biologie, physique-médecine et physique-informatique sont notamment proposées.

Pour en savoir plus sur les candidatures : https://master-physique.edu.umontpellier.fr/presentation/candidatures/

 

 

 

Lire plus

Objectifs

Les débouchés nombreux du master assurent une excellente insertion professionnelle à ses étudiants.

Lire plus

Organisation

Contrôle des connaissances

Consultation des MCC

https://mcc.umontpellier.fr/ regroupe l'ensemble des unités d'enseignement (UE) et leurs modalités de contrôle des connaissances

Lire plus

Programme

Sélectionnez un programme

Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (PHYMATECH)

Devenez expert des matériaux et des technologies mises en œuvre dans les domaines de la micro-, nano- et opto-électronique !

Le parcours Phymatech offre une formation large de physicien, centrée sur les domaines de la micro, nano et opto-électronique. Dans ce contexte des compétences en mécanique quantique, matière condensée, électromagnétisme ou encore micro et nano-fabrication sont développées afin  de comprendre, modéliser et simuler les différents processus intervenant dans la fabrication et le fonctionnement des composants et dispositifs micro et nanométriques.

Ce parcours prévoit d'ouvrir la deuxième année (M2) à l'apprentissage en septembre 2021, pour les étudiants qui le souhaitent. De plus, il propose aussi la possibilité d'un double diplôme "Management des Technologies et des Systèmes" en partenariat avec l'IAE, au sein de l'Université de Montpellier.

Voir la page complète de ce parcours

Champs, Cosmos et Particules (CCP)

Le parcours CCP se situe à l’intersection de l’astrophysique, de la cosmologie et de la physique des particules, communément appelée astroparticules. Les sources de rayons cosmiques et leurs techniques de détection, l’expansion accélérée de l’Univers, le fond diffus cosmologique, les futurs relevés cosmologiques à grands champs, les ondes gravitationnelles, la matière noire et l’énergie sombre, l’étude du modèle standard de la physique des particules et de ses extensions dans les collisionneurs sont autant de facettes de ce programme de recherche international en plein essor et qui ouvre de nouvelles fenêtres sur notre univers. Les récentes découvertes en physique des particules, en astroparticules et en cosmologies sont génératrices d’un flux important de thèses dans des laboratoires en France ou à l’étranger. Les étudiants de ce parcours se destinent à une carrière d’enseignant-chercheur des universités, de chercheurs dans les grands organismes nationaux (CNRS, CEA, CNAP) ou internationaux (CERN). Les compétences acquises au cours de cette formation sont aussi particulièrement appréciées par le monde de l’entreprise, notamment dans les domaines de la recherche et du développement ou de l’informatique (big data, intelligence artificielle…).

Voir la page complète de ce parcours

Physique Ingénierie de la Matière Vivante (PhIMV)

Devenez chercheur en Physique de la Matière Vivante !

Les phénomènes et les systèmes biologiques représentent un nouveau paradigme de matière active et autorégulée complexe, régie par des lois qui demeurent pour la plupart encore inconnues. Pour les étudier, nous devons recourir aux principes, méthodes et techniques physiques les plus innovantes. Le parcours PhIMV vous préparera à la recherche fondamentale et appliquée dans la physique de la matière vivante.

Voir la page complète de ce parcours

Physique Numérique (PhysNum)

Le parcours de Master Physique Numérique / Physique Informatique est une formation unique en France. Il offre :

  • Une double compétence en Physique et Informatique
  • Une spécialisation en « Physique Numérique »(Computational Physics).

Cette formation s’adresse à des étudiants ayant une formation initiale de Physique qui souhaitent acquérir une double compétence qui ouvre des débouchés professionnels à partir de bac+5. Les diplômés sont notamment des spécialistes en « Physique Numérique », qui traite de la modélisation et de la simulation en Physique et qui constitue une spécialité développée dans de nombreux masters anglo-saxons. Cette branche de la Physique concerne l’ensemble des applications qui mettent en œuvre les ordinateurs pour le calcul scientifique, la conception et l’optimisation des systèmes physiques.

Avec le développement des performances des ordinateurs, le domaine de la simulation a connu un essor croissant aussi bien dans les entreprises que dans les organismes de recherche. La simulation numérique permet de réaliser des expériences sur ordinateur qui accélèrent le développement de nouveaux concepts et dispositifs, et qui assurent d’importantes économies en évitant des étapes de fabrication et d’expérimentation longues et coûteuses.

Voir la page complète de ce parcours

Astrophysique

Ce parcours permet, après une licence de physique, de se spécialiser en deux ans dans le domaine de l’astrophysique afin de poursuivre ensuite en thèse de doctorat.

Ce parcours propose une formation complète et innovante en astrophysique, sous la forme d’un parcours commun au Master de Physique de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et au Master Physique Fondamentale et Applications de l’Université de Montpellier.

La première année est propre à chaque master et dispense des connaissances avancées en physique fondamentale ainsi qu’un début de spécialisation en astrophysique. La deuxième année est commune aux deux sites et est entièrement dédiée à l’astrophysique.

Voir la page complète de ce parcours

Nanosciences et technologies Quantiques (NanoQuant)

Le parcours NanoQuant propose une formation fondamentale de haut niveau dans le domaine des Nanosciences et des Technologies Quantiques.

A l’issue de la formation, les étudiants peuvent poursuivre en thèse dans les laboratoires de recherche académique en France et à l’étranger.

Même si le parcours NanoQuant est plutôt destiné aux étudiants souhaitant effectuer une thèse, les étudiants peuvent également choisir de bifurquer hors du monde académique, et d’occuper la fonction d’ingénieur en Recherche & Développement dans l’industrie.

Voir la page complète de ce parcours

Physique Générale (PhysGen)

La finalité de ce parcours qui n’existe qu’en Master 1, est de préparer les étudiants à intégrer un M2 Agrégation (soit une préparation à l’Agrégation de Physique-Chimie option physique) dans une autre université, ou une Ecole Normale Supérieure.

Du point de vue pédagogique, ce parcours est construit autour des bases de la physique moderne comme les autres parcours. Il y est dispensé la mécanique quantique, l’interaction rayonnement matière, la seconde quantification, la physique statistique, la matière condensée, la formation expérimentale, la dynamique des fluides, les bases de l’astrophysique (voir programme ci dessous). Il contient également une remise à niveau en chimie.

La grande différence par rapport aux autres parcours réside dans le fait que « Physique Générale » englobe toutes les UEs généralistes du master et dispense les fondements de la physique moderne de manière relativement complète. Il permet donc d’acquérir les bases nécessaires pour préparer une agrégation de Physique. En lieu et place des UEs spécialisées des autres parcours, il propose une UE expérimentale de Physique du master MEEF (préparation aux montages) dans laquelle on apprend à mettre en œuvre des expériences et à les présenter. Il propose également une UE de chimie du master MEEF-Physique-Chimie pour une remise à niveau en vue de la préparation au concours.

 

Voir la page complète de ce parcours

Physique de la Matière Complexe et Désordonnée (SoftMat)

Devenez expert de la Matière Complexe et Désordonnée : Mousses, gels, cristaux liquides, verres, plastiques, boues, peintures, cosmétiques, aliments, adhésifs, caoutchouc, matière biologique….

Malgré leur diversité, ces matériaux présentent des propriétés physico-chimiques communes telles qu’une organisation multi-échelle régie par des interactions faibles. Ils sont susceptibles de se réorganiser fortement sous l’effet de sollicitations faibles de leur environnement (Température, pression, concentration, contrainte mécanique, pH, champ électrique….).

La physique mise en jeu, appelée physique de la matière molle, est donc intermédiaire entre la physique des liquides et la physique des solides. Les échelles de taille pertinentes sont mésoscopiques (entre le nanomètre et le micromètre) et les interfaces jouent un rôle fondamental.

Cette formation vous permettra de poursuivre une thèse académique ou industrielle avec des débouchés potentiels dans les grands organismes de recherche, universités et entreprises (cosmétique, alimentaire, pharmaceutique, chimie…).

Voir la page complète de ce parcours