• Niveau d'étude visé

    BAC +5

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    1 ou 2 ans

  • Composante

    Faculté des Sciences

  • Langue(s) d'enseignement

    Français

Présentation

La mention de Master Gestion de l’Environnement est décrite sur : www.ingénieurs-ecologues.fr 

Accréditée par l’université et le comité d’évaluation national, le département Biologie-Écologie et la Faculté des Sciences de Montpellier ouvrent, pour la période 2021-2025, la mention de Master Gestion de l’Environnement. Ce Master pluridisciplinaire professionnalisant offre des débouchés dans de nombreux secteurs de l’environnement et de la biodiversité. Dans ce projet, la nouvelle mention « Gestion de l’Environnement » regroupe 6 parcours :

-AquaDura : Production et Exploitation Durables des Bioressources Aquatiques (anciennement BAEMT)

-GIEBioTE : Gestion Intégrée de l’Environnement, de la Biodiversité et des TErritoires

-IEGB : Ingénierie Écologie et Gestion de la Biodiversité

-Double Compétence  en Ingénierie Ecologique (DC)

-RAINET’ : Recherche Appliquée pour coNserver la biodivErsiTé

-ComBiodiv : Communication et Éducation à la Biodiversité

Tous les parcours sont ouverts à la formation continue M1 et M2. Tous les parcours sauf GIEBioTE sont ouverts à l’apprentissage en M1 et en M2.

La mention de Gestion de l’Environnement est une formation Bac+5 formant des professionnels dans les métiers de l’expertise naturaliste, l’ingénierie écologique, la gestion de l’environnement, la planification territoriale, la communication et la recherche en biologie de la conservation (cette dernière passe par la voie du doctorat). 

Elle développe et décline plusieurs axes de compétences de manière spécifique dans chacun de ses parcours de spécialisation : 

-le développement durable, les enjeux sociétaux et environnements face aux changements globaux et leurs adaptations, 

- la connaissance, la gestion et la conservation de la biodiversité,  

- l’exploitation et la production durables des bioressources, 

- la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations, 

-la gestion intégrée des territoires et de leurs ressources, sur la concertation territoriale et les interactions avec les acteurs et institutions,  

- la communication, la sensibilisation et la formation à la biodiversité. 

 En phase avec les Objectifs de Développements Durables, ce master et le programme d’enseignement de chacun de ses parcours sont reconnus et soutenus par le centre UNESCO sur l’eau et l’environnement de Montpellier (ICIREWARD : https://icireward-unesco.umontpellier.fr/)  

Champ de formations :  Agronomie, biologie végétale, écologie, environnement, évolution, biodiversité ; Espace, environnement et sociétés ; Sciences et Technologies, Sciences de l’Eau

Se référer aux fiches parcours pour une présentation plus fine.

Lire plus

Objectifs

La Mention Gestion de l’Environnement a pour objectif de former de futurs cadres gestionnaires, chercheurs et ingénieurs de l’environnement, de l’écologie et de la biodiversité avec des spécialisations depuis la gestion intégrée et concertée des territoires respectueuse de l’environnement, à l’expertise naturaliste, en passant par la recherche en conservation de la biodiversité, par la communication sur le développement durable, par la production aquacole et l'halieutique ou encore par la prévention des risques naturels. 

Le débouché principal est celui de l’emploi cadre à bac+5 dans l’ingénierie écologique ou la mise en oeuvre de projets environnementaux, dans la production aquacole ou la gestion des ressources aquatiques, dans la communication, dans la recherche scientifique sur la biodiversité (incluant les débouchés en doctorat), ou dans la gestion territoriale (...).

Se référer aux fiches parcours pour une présentation des objectifs plus fine.

 

 

 

Lire plus

Savoir faire et compétences

Les compétences acquises en fin de master 2 sont spécifiques aux parcours. Il convient donc de se référer aux fiches parcours.  

Parmi les compétences principales en sortie de master, citons par exemple :  

  • Maitriser les méthodes et techniques d’inventaires naturalistes et de diagnostics, ainsi que sur la prospection sur la végétation, les populations, les espèces rares  
  • Définir et conduire des dispositifs expérimentaux, d’inventaires, de détermination, d’observation, d’hydrométrie pour des milieux contrastés par des approches techniques, collecter les données 
  • Réaliser des analyses statistiques de données et analyser les données  
  • Maîtriser les logiciels spécialisés 
  • Maitriser les outils, techniques et méthodes de valorisation, de préservation, de protection, ou de restauration de la biodiversité  
  • Intégrer les aspects de conservation, biodiversité, gestion et protection de l’environnement dans les projets de développement des territoires en tenant compte des dimensions sociales et économiques 
  • Concevoir, développer, gérer et mettre en œuvre des actions de communication, de sensibilisation, d’éducation et de formation 
  • Réaliser des études environnementales et élaborer des plans de gestion  
  • Prendre position et élaborer un plan d’intervention en vue d’instaurer des changements 
  • Réaliser des études d’impact et dimensionner les ouvrages hydrauliques 
  • Assurer un Conseil et une assistance technique en aquaculture 
  • Concevoir des programmes et plans d’actions innovant sur la production et l’exploitation durable des bioressources aquatiques 
  • Concevoir des programmes et protocoles de recherche 
  • Assurer la gestion de projets.  
  • Communiquer scientifiquement et techniquement 
  • Structurer et Animer des équipes et réunions 
  • Assurer une veille scientifique et technologique 
  • Participer à la diffusion et à la valorisation des résultats et des études 
  • Comprendre la dynamique des ressources vivantes et des écosystèmes aquatiques et leurs interactions, 
  • Etre capable d’analyser le fonctionnement des systèmes d'exploitation, de l’amont à l’aval des filières, 
  • Développer une compréhension critique du développement et des principes de l'aquaculture, 
  • Produire des espèces dans différents systèmes de production aquacoles,de façon durable en tenant compte des réglementations épidémiologiques, environnementales et de bien-être, 
  • Evaluer et gérer de façon intégrée l'impact humain sur les écosystèmes aquatiques exploités 
  • Evaluer, exploiter et gérer durablement des bioressources aquatiques, 
  • Contribuer aux recherches de pointe sur le développement des pratiques et de la valorisation des bioressources aquatiques 

 

Lire plus

Formation internationale

Doubles diplômes, diplômes conjoints, Erasmus Mundus

Dimension internationale

Le Master Gestion Intégrée de l'Environnement, de la Biodiversité et des Territoires GIEBioTE est une formation franco-canadienne, portée et bi-diplomée à la fois par l'Université de Montpellier et l'Université de de Sherbrooke (Canada).  Le M1 de ce parcours se déroule obligatoirement au Canada (se rapprocher de la responsable de ce parcours).

Lire plus

Organisation

Contrôle des connaissances

cf. fiches UE

Lire plus

Ouvert en alternance

Type de contrat

Contrat d'apprentissage, Contrat de professionnalisation

Alternance possible en Master 1 et en Master 2 selon les parcours. (cf. calendrier d'alternance auprès du CFA)

Lire plus

Modalités d'alternance

Les parcours ouverts à l’alternance (contrat pro et apprentissage) sont :
M2 - Double compétence en écologie et gestion de la biodiversité –parcours ouvert à un accès direct en M2.
M2 - Production et Exploitation Durables des Bioressources Aquatiques AQUADURA
M2 - Recherche appliquée pour conserver la biodiversité RAINET’
M2 - Ingénierie écologique et gestion de la biodiversité IEGB
M2 - Communication et éducation à la biodiversité ComBiodiv
M1- Gestion de l’environnement et de la biodiversité
Le calendrier d’apprentissage est défini pour la durée de la formation (1 à 2 ans selon les parcours) et est disponible auprès du CFA (cf. contacts)

 

 

 

Lire plus

Stages, projets tutorés

Stage

Obligatoire

Durée du stage (en mois)

3 mois; 4.5 mois; 6 mois (selon parcours)

Stage à l'étranger

Possible

Durée du stage à l'étranger (en mois)

identique durée stage en France

Tous les étudiants de ce Master ont 2 stages longs à réaliser au cours de leur cursus : 4,5 mois en M1 (3 en GIEBioTE)  et 5 à 6 mois en M2, avec des déclinaisons spécifiques par parcours. Les étudiants sont obligatoirement encadrés par un tuteur d’entreprise et suivis par leur équipe pédagogique à toutes les étapes de la réalisation des stages, en particulier du stage de M2 ou stage de fin d’étude qui revêt une importance capitale pour leur insertion professionnelle. 

Se référer aux fiches parcours pour une présentation plus fine des stages. 

 

De nombreuses unités d’enseignement proposent des enseignements sous forme de projets en équipe. Certains d’entre eux sont transversaux à la mention. Tous permettent aux étudiants la mise en application dans des cas opérationnels de leurs acquis d’apprentissage. Parmi les plus gros projets tutorés, citons : 

  • Le salon de l’écologie et de la biodiversité en Master 2 dans lequel tous les étudiants M2 s’impliquent à des degrés divers sur des fiches de poste spécifique. Ce salon est un forum des métiers et des formations, un congrès scientifique et technique, un lieu de rencontres professionnelles (…) https://www.salon-ecologie.com/
  • Festi’Versité en Master 2, qui est un festival de la biodiversité permettant de sensibiliser et éduquer le grand public aux enjeux de l’écologie
  • Le projet d’étude de la Biodiversité en Master 1, dans lequel les étudiants se forment aux méthodes d’échantillonnage et au suivi sur le terrain
  • Le cogithon en Master 2, qui met en concurrence des équipes d’étudiants dans leur réponse à appel d’offre élaboré par les étudiants eux-mêmes en partenariat avec des acteurs du territoire et en fonction des enjeux.
  • Les projets en entreprise, il s’agit de mission de courte durée par groupe de 3 ou 4 en immersion au sein d’une entreprise ou une association.
  • ...
Lire plus

Programme

En M2 les parcours sont :

  1. Gestion Intégrée de l’Environnement, de la Biodiversité et des Territoires (en bi-diplomation avec l’Université de Sherbrooke) – en formation initiale et formation continue.
  2. Double compétence en écologie et gestion de la biodiversité – uniquement ouvert à l’apprentissage ou avec un contrat de professionnalisation, parcours ouvert à un accès direct en M2.
  3. Production et Exploitation Durables des Bioressources Aquatiques - formation initiale, formation continue et apprentissage.
  4. Recherche appliquée pour conserver la biodiversité - formation initiale, formation continue et apprentissage.
  5. Ingénierie écologique et gestion de la biodiversité - formation initiale, formation continue et apprentissage.
  6. Communication et éducation à la biodiversité - formation initiale, formation continue et apprentissage.

Les différents parcours se déclinent en M2 (sauf le parcours franco-canadien GIEBioTE différentié dès le M1 cf. https://ingenieurs-ecologues.com/presentation-parcours-giebiote/). Les Masters impliqués dans cette nouvelle mention ont une longue expérience du suivi individualisé des étudiants pour les aider dans la construction de leur projet de formation et élaborer leur projet professionnel. Ainsi, les étudiants entrant en formation en M1, même s’ils seront ensemble dans les UE de tronc commun, auront des suivis personnalisés dès le M1 en fonction des parcours (M2) qu’ils auront identifiés comme étant nécessaires à la réalisation de leur projet professionnel. Le recrutement de la promotion en M1 sera aussi déterminé par nos capacités d’accueil dans les différents parcours de M2.

 

La première année de la mention comprend :

  1. Le parcours Gestion Intégré de l’Environnement, de la Biodiversité et des Territoires (en bi-diplomation avec l’Université de Sherbrooke) – formation initiale et continue, et se déroulant obligatoirement au Canada (Université de Sherbrooke) ;
  2. Gestion de l’environnement et de la biodiversité (tronc commun) formation initiale et continue ;
  3. Gestion de l’environnement et de la biodiversité par apprentissage (il se distingue du précédent par des adaptations à l’alternance).

Les étudiants seront recrutés par parcours en fonction des finalités professionnelles (déclinées par les parcours de M2 - sauf GIEBioTE cf. précédemment). L’équipe pédagogique gère au niveau de la mention les recrutements des étudiants afin d’optimiser l’adéquation parcours antérieur – projet de formation – projet professionnel des candidats. Les étudiants en Double Compétence (M2) sont accueillis en accès direct (reconversions, ingénieurs diplômés, etc.).

 

Pour tous les parcours de M1 et M2 de cette mention, sauf le Master 1 GIEBIOTE, les enseignements se déroulent en France, à Montpellier, au sein de la faculté des sciences (sauf déplacements prévus sur le terrain, en entreprise et les stages). Les enseignements peuvent être adaptés aux enseignements par visioconférence si la situation sanitaire l’exige. Le Master 1 GIEBIOTE se déroule au Canada (se rapprocher de la responsable de ce parcours).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire plus

Sélectionnez un programme

Gestion Intégrée de l’Environnement, de la Biodiversité et des Territoires

Si la question de la coexistence spatiale de toutes les activités humaines a toujours été prégnante dans les sociétés humaines, elle l’est encore d’avantage de nos jours et impose des arbitrages souvent délicats entre agriculture, élevage, activités d’extraction, transports, industries, commerces, villes, activités de loisirs.... A la complexité de ces compromis, s’ajoute l’importante dégradation contemporaine de l’environnement physique (changements climatiques, pollutions diverses …) et de l’environnement biotique (disparition des espaces naturels, érosion de la biodiversité) dont les impacts sur la santé et le bien-être des populations humains est indéniable.

Ainsi, avec la dure réalité des changements globaux, sous la pression sociale et un cadre législatif contraignant, mais avec des budgets limités, les gouvernements, collectivités locales, entreprises et associations…. sont à court terme contraints d’intégrer les préoccupations environnementales, écologiques et sociétales dans leurs activités. La gestion de l’environnement et l’aménagement du territoire sont devenus interdépendants et leur synergie essentielle.

Voir la page complète de ce parcours

Gestion de l’environnement et de la biodiversité

Voir la page complète de ce parcours

Gestion de l’environnement et de la biodiversité - Apprentissage

Voir la page complète de ce parcours

Double compétence en écologie et gestion de la biodiversité Biodiv’In - Apprentissage

Le parcours de master Biodiv’In « Double compétence en écologie et en gestion de la biodiversité » est présenté sur le site de la mention de Master GEB « Gestion de l’Environnement et de la Biodiversité » : www.ingénieurs-ecologues.fr

Il s’agit d’une formation scientifique et technique en écologie de niveau généraliste dans les domaines de compétences à bac+5 de :

L’ingénierie environnementale et écologique.

La gestion et la conservation de la biodiversité.

Elle repose sur une unique année de formation de niveau M2, le parcours ne comprend pas de M1.

Cette formation prépare des diplômés à bac+5 de type « Ingénieur technicien », et ne prépare pas aux métiers de techniciens supérieurs (par exemple technicien naturaliste, parce que ceux-ci nécessitent des apprentissages particuliers et longs qui ne seront pas dispensés dans ce parcours) ou aux métiers de chercheurs ou d’enseignants-chercheurs. A partir de ces deux restrictions, ce parcours ouvre sur un très large champ de métiers à bac+5 relevant plus ou moins de l’écologie scientifique et contribuant directement ou/et indirectement à la conservation de la biodiversité.

Le parcours est ouvert à la formation initiale et continue, par voie d’alternance ou pas, en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ou pas.

Voir la page complète de ce parcours

Production et Exploitation Durables des Bioressources Aquatiques

L'aquaculture a supplanté la pêche dans l'approvisionnement en produits de la mer pour la consommation humaine dans le monde. La production contrôlée d'organismes aquatiques joue un rôle crucial pour soulager le besoin croissant d'aliments aquatiques produits de manière durable.

Ce parcours a pour ambition de former les futurs scientifiques ayant une large polyvalence sur l’ensemble de la filière Pêche/Aquaculture dans l’optique d’assurer une production aquacole, une pêche responsables et une gestion écosystémique des ressources et des milieux aquatiques.

Le parcours AQUADURA est un parcours professionnalisant qui permet d’entrer sur le marché du travail directement après l’obtention du diplôme. La continuation en thèse est très marginale et se réalise surtout dans les domaines de R&D ou sur des thématiques de gestion intégrée. Il est ouvert en apprentissage en M1 et en M2.

Voir la page complète de ce parcours

Recherche appliquée pour conserver la biodiversité RAINET

Face au développement des sociétés humaines, les enjeux de conservation de la Biodiversité se multiplient. De plus en plus de questions scientifiques urgentes se posent, en écologie notamment mais pas seulement. Répondre à ces questions nécessitent des recherches appliquées, dont les résultats ont un impact réel sur les pratiques de conservation de la biodiversité et les politiques menées à différentes échelles.

Le Master RAINET’ (Recherche appliquée pour conserver la biodiversité) cible des étudiants désireux de s’engager dans cette voie, et de réaliser une thèse de doctorat après le Master. Ces étudiant.e.s peuvent ensuite travailler comme chercheur.se  dans des organismes de recherche publics ou privés ou comme chargé.e de projet scientifique dans des organismes de conservation de la biodiversité en France et à l’International.

Pour plus d’info : https://ingenieurs-ecologues.com/parcours-ge/parcours-rainet/

 

Voir la page complète de ce parcours

Ingénierie Ecologique et Gestion de la Biodiversité IEGB

Le parcours de master IEGB est présenté sur le site de la mention de Master Gestion de l’Environnement et de la Biodiversité : www.ingénieurs-ecologues.fr 

Les étudiants du master IEGB sont formés à l’ingénierie environnementale, écologique et à la gestion de la biodiversité et des milieux aquatiques. Ils intègrent des dimensions écologiques, sociologiques et environnementales dans les programmes de gestion et de préservation des ressources et milieux naturels, de gestion holistique des espaces naturels ou protégés, de protection et de conservation des espèces, mais aussi dans les programmes de réduction des vulnérabilités des territoires face aux changements climatiques et globaux, et d’accroissement de leur résilience, de protection des populations face aux risques environnementaux, dont les inondations, ainsi qu’aux programmes d’aménagements, d’adaptation et de développements durables.

Ce parcours est à vocation professionnelle, et forme des ingénieurs écologues généralistes, cadres en ingénierie de l’environnement, de l’écologie, de la biodiversité et de l’hydraulique. En phase avec les Objectifs de Développements Durables, ce master et son programme d’enseignement sont reconnus et soutenus par le centre UNESCO sur l’eau et l’environnement de Montpellier (IciReward)  

Les enseignements se déroulent sous des formes multiples et complémentaires afin de favoriser l’apprentissage, la créativité et l’implication des étudiants dans leur formation : depuis des cours magistraux en ligne, jusqu’aux cas concrets de terrain au contact des professionnels, en passant par des disciplines scientifiques fondamentales, des techniques de terrain, de la modélisation numérique ou bien encore des projets opérationnels de groupe. Les nombreuses opportunités d’échanges entre étudiants, et entre étudiants et professionnels permettent de développer le réseau professionnel des futurs diplômés, indispensable à une intégration effective dans le milieu professionnel, et permettent l’apprentissage de l’interdisciplinarité, indispensable à la gestion environnementale, écologique et sociétale des territoires, milieux ou espèces.

Le parcours IEGB est ouvert en formation initiale et continue, en contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage. Le parcours IEGB est ouvert depuis 2010 à l’apprentissage.

Champs de formation : Principal : sciences de l’environnement, agronomie, biologie végétale, écologie, environnement, évolution, biodiversité, sciences et technologies, sciences de l’eau.

Voir la page complète de ce parcours

Communication et Education à la Biodiversité

Voir la page complète de ce parcours

Production et Exploitation Durables des Bioressources Aquatiques - Apprentissage

L'aquaculture a supplanté la pêche dans l'approvisionnement en produits de la mer pour la consommation humaine dans le monde. La production contrôlée d'organismes aquatiques joue un rôle crucial pour soulager le besoin croissant d'aliments aquatiques produits de manière durable.

Ce parcours a pour ambition de former les futurs scientifiques ayant une large polyvalence sur l’ensemble de la filière Pêche/Aquaculture dans l’optique d’assurer une production aquacole, une pêche responsables et une gestion écosystémique des ressources et des milieux aquatiques.

Le parcours AQUADURA est un parcours professionnalisant qui permet d’entrer sur le marché du travail directement après l’obtention du diplôme. La continuation en thèse est très marginale et se réalise surtout dans les domaines de R&D ou sur des thématiques de gestion intégrée. Il est ouvert en apprentissage en M1 et en M2.

Voir la page complète de ce parcours

Recherche appliquée pour conserver la biodiversité RAINET - Apprentissage

Face au développement des sociétés humaines, les enjeux de conservation de la Biodiversité se multiplient. De plus en plus de questions scientifiques urgentes se posent, en écologie notamment mais pas seulement. Répondre à ces questions nécessitent des recherches appliquées, dont les résultats ont un impact réel sur les pratiques de conservation de la biodiversité et les politiques menées à différentes échelles.

Le Master RAINET’ (Recherche appliquée pour conserver la biodiversité) cible des étudiants désireux de s’engager dans cette voie, et de réaliser une thèse de doctorat après le Master. Ces étudiant.e.s peuvent ensuite travailler comme chercheur.se  dans des organismes de recherche publics ou privés ou comme chargé.e de projet scientifique dans des organismes de conservation de la biodiversité en France et à l’International.

Pour plus d’info : https://ingenieurs-ecologues.com/parcours-ge/parcours-rainet/

 

Voir la page complète de ce parcours

Ingénierie Ecologique et Gestion de la Biodiversité IEGB - Apprentissage

Le parcours de master IEGB est présenté sur le site de la mention de Master Gestion de l’Environnement et de la Biodiversité : www.ingénieurs-ecologues.fr 

Les étudiants du master IEGB sont formés à l’ingénierie environnementale, écologique et à la gestion de la biodiversité et des milieux aquatiques. Ils intègrent des dimensions écologiques, sociologiques et environnementales dans les programmes de gestion et de préservation des ressources et milieux naturels, de gestion holistique des espaces naturels ou protégés, de protection et de conservation des espèces, mais aussi dans les programmes de réduction des vulnérabilités des territoires face aux changements climatiques et globaux, et d’accroissement de leur résilience, de protection des populations face aux risques environnementaux, dont les inondations, ainsi qu’aux programmes d’aménagements, d’adaptation et de développements durables.

Ce parcours est à vocation professionnelle, et forme des ingénieurs écologues généralistes, cadres en ingénierie de l’environnement, de l’écologie, de la biodiversité et de l’hydraulique. En phase avec les Objectifs de Développements Durables, ce master et son programme d’enseignement sont reconnus et soutenus par le centre UNESCO sur l’eau et l’environnement de Montpellier (IciReward)  

Les enseignements se déroulent sous des formes multiples et complémentaires afin de favoriser l’apprentissage, la créativité et l’implication des étudiants dans leur formation : depuis des cours magistraux en ligne, jusqu’aux cas concrets de terrain au contact des professionnels, en passant par des disciplines scientifiques fondamentales, des techniques de terrain, de la modélisation numérique ou bien encore des projets opérationnels de groupe. Les nombreuses opportunités d’échanges entre étudiants, et entre étudiants et professionnels permettent de développer le réseau professionnel des futurs diplômés, indispensable à une intégration effective dans le milieu professionnel, et permettent l’apprentissage de l’interdisciplinarité, indispensable à la gestion environnementale, écologique et sociétale des territoires, milieux ou espèces.

Le parcours IEGB est ouvert en formation initiale et continue, en contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage. Le parcours IEGB est ouvert depuis 2010 à l’apprentissage.

Champs de formation : Principal : sciences de l’environnement, agronomie, biologie végétale, écologie, environnement, évolution, biodiversité, sciences et technologies, sciences de l’eau.

Voir la page complète de ce parcours

Communication et Education à la Biodiversité - Apprentissage

Voir la page complète de ce parcours